Prix Chateaubriand 2010 : Devedjian attend le vainqueur

Clément Solym - 18.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Chateaubriand - prix - recompense


Le 17 novembre prochain, à la maison de Chateaubriand, située à Châtenay-Malabry, le ministre Patrick Dededjian, président du Conseil général des Hauts de Seine et Marc Fumaroli, président du jury et membre de l'Académie française, dévoileront le nom du lauréat.

Pour quoi ?

Ah, oui. Le prix Chateaubriand 2010, pour lequel huit ouvrages ont été retenus. « Le Prix Chateaubriand couronne une œuvre de recherche historique ou d’histoire littéraire, une édition critique substantielle ou une fiction fondée sur des travaux historiques sérieux. »

Et les livres en question :

♣ Philippe Berthier, Stendhal, éditions de Fallois
♣ Jean-Claude Caron, Frères de sang. La guerre civile en France au XIXe siècle, Champ Vallon
♣ Maurice Hamon, Madame Geoffrin, femme d’influence, femme d’affaires au temps des Lumières, Fayard
♣ Laure Hillerin, La duchesse de Berry : l’oiseau rebelle des Bourbons, Flammarion
♣ Charles-Edouard Levillain, Vaincre Louis XIV, Champ Vallon
♣ Vincent Robert, Le temps des banquets. Politique et symbolique d’une génération (1818-1848), Publications de la Sorbonne
♣ Jacques-Alain de Sédouy, Le concert européen : aux origines de l’Europe, 1814-1914, Fayard
♣ André Vauchez, François d’Assise : une vie sainte, Fayard
 
« Les ouvrages sélectionnés portent sur la période où vécut Chateaubriand, entendue dans un sens large : de la fin du siècle des Lumières jusqu’au XIXe siècle, ou sur des thèmes abordés dans ses œuvres. Ce prix fondé en 1987 par le Conseil général des Hauts-de-Seine a notamment été attribué à Jacqueline de Romilly, Gérard de Senneville, Paul Veyne, Emmanuel de Waresquiel ou encore Emmanuel Fureix. »