Prix Chateaubriand : ils ne sont plus que huit !

Clément Solym - 26.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - jury - oeuvre - recherche


Mercredi 17 novembre, 15 heures, à Châtenay-Malabry, maison de Chateaubriand. Patrick Devedjian, ministre et président du Conseil général des Hauts de Seine, accompagné de Marc Fumaroli, président du jury et membre de l'Académie Française, annoncera le lauréat dudit prix version 2010.

Pas la peine de surveiller votre téléphone, à moins que vous ne fassiez parti de ces huit là :

Philippe Berthier (Stendhal) ; Jean-Claude Caron (Frères de sang. La guerre civile en France au XIXe siècle) ; Maurice Hamon (Madame Geoffrin, femme d’influence, femme d’affaires au temps des Lumières) ; Laure Hillerin (La duchesse de Berry : l’oiseau rebelle des Bourbons) ; Charles-Edouard Levillain (Vaincre Louis XIV) ; Vincent Robert (Le temps des banquets. Politique et symbolique d’une génération (1818-1848)) ; Jacques-Alain de Sédouy (Le concert européen : aux origines de l’Europe, 1814-1914) ; André Vauchez (François d’Assise : une vie sainte).


Et si c'est le cas, vous pouvez commencer à alimenter de doux rêves. Le vainqueur se voit en effet remettre la somme de 15000 euros par le Conseil Général des Hauts-de-Seine (merci les habitants) en public, puisque pour la première année, roulement de tambour, la cérémonie est ouverte aux badauds, sur réservation (01 55 52 13 00).


« Le Prix Chateaubriand couronne une œuvre de recherche historique ou d’histoire littéraire, une édition critique substantielle ou une fiction fondée sur des travaux historiques sérieux. Les ouvrages sélectionnés portent sur la période où vécut Chateaubriand, entendue dans un sens large : de la fin du siècle des Lumières jusqu’au XIXe siècle, ou sur des thèmes abordés dans ses œuvres ».

Et pour décerner tel éloge, un jury de poids : Gabriel de Broglie, Françoise Chandernagor ou encore Jean d'Ormesson. Le prix, fondé en 1987 par le Conseil général des Hauts-de-Seine a notamment été attribué à Jacqueline de Romilly. Pour l'année 2010, le Conseil des Hauts de Seine et les membres du jury tiennent à rendre hommage à feu Bernard Guenée, décédé le 25 septembre 2010. Le spécialiste du Moyen-Age était membre du jury depuis 1997.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.