Prix de Flore 2009 : Simon Liberati, pour L'Hyper Justine

Clément Solym - 05.11.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - Flore - Simon


Et un de plus, dans la grande valse des prix littéraires - faudrait pas que ça se reproduise chaque année, parce que là, ça va devenir lassant de les annoncer ainsi. D'ailleurs, les joyeux drilles de BibliObs qui nous en informent le font sans enthousiasme - mais peut-être parce qu'ils ont lu le livre...

Donc, élu pour le verre gravé à son nom, et heureux futur consommateur d'un Pouilly Fumé quotidien, à défaut de pain, Simon Liberati, pour L'Hyper Justine a été récompensé, par le président Beigbeder. En outre, il obtiendra 6150 € de chèque, grillant la politesse sur le coup à Jean-Marc Parisis (Les Amants) qui n'aura obtenu que 3 voix et Michka Assayas (Solo), 2 voix. Simon, lui, il en a eu 7.

Et pour preuve de l'agitation qui règne dans les rédactions, autant que de la fébrilité des journalistes, laissez-nous vous conter la mésaventure d'un membre de ActuaLitté, qui est parti ce matin, bille en tête, avec l'assurance d'assister à la remise du prix Virilo, à 11h30. Parvenu au café de l'Ambassade, les serveurs et le patron l'ont regardé médusés (il s'est pointé à 11h42...), tout transpirant qu'il était.

- C'est bien ici le prix ?
- Non monsieur, c'est sur la carte.
- Le prix... littéraire.
- Non monsieur, c'est le 9 novembre.
- Je peux retourner me coucher alors.

Bel exploit. Bravo.