Prix de l'Inaperçu : récompenser des livres injustement oubliés

Clément Solym - 25.05.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - inaperçu - roman


Pour sa deuxième édition le Prix de l'Inaperçu sera remis demain au café de l'Industrie. Il récompense deux ouvrages qui n'ont pas fait parti des sélections pour les autres prix et « dont on a oublié (presque) de parler, qui n’ont pas rencontré leur public, et qui ne dépareraient pas la bibliothèque de l’honnête homme et pas seulement pour caler un pied ou par amour des bandeaux rouges ».

Un jury assez atypique composé de Hubert Artus, Charlotte Béra, Sophie Conrard, Benoît Desaulle, Eva Dolowski, Stéphane Elias, Amandine Farges, Sophie Garayoa, Stanislas Rigot et Anna Topaloff aura la dure tâche de déterminer un lauréat français et un lauréat étranger.

Les livres en lice dans la catégorie française (Prix Ignatius J. Reilly) sont En espérant la guerre de Dominique Conil, Le risque de l'Histoire de Dominique Dussidour, Désirée de Marie Frering, L'autre de Charlie Galibert et Press Book de Mathieu Goguel.

Dans la catégorie des livres étrangers on retrouve, Le salon des incurables de Fernando Aramburu, Contes du bidonville de Giosuè Calaciura, Le testament des gouttes de pluie de Einar Már Guðmundsson, Mort d’un Superhéros de Anthony McCarten et La Chambre solitaire de Shin Kyong-suk.

Le prix est doté pour chacune des catégorie d'une récompense de 1 000 €. Pour en savoir un peu plus on pourra se rendre sur le site du Prix de l'Inaperçu.