Prix des lecteurs : Melissa Da Costa fait l'unanimité

Victor De Sepausy - 24.09.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Melissa Costa lauréate - prix lecteurs 2020 - livre poche lectures


Et une année de plus pour le prix des lecteurs qu’organise Le Livre de poche : une récompense où 130 lecteurs en littérature, 130 autres en polar et 50 pour les documents et essais se disputent le plaisir… de lire. Cette récompense s’accompagne également du Choix des libraires, porté en deux catégories, Littérature et polar. 


 

« Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon (ne) pour partager avec moi ce dernier périple. Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence. »

C’est tout le pitch du livre de Mélissa Da Costa, Tout le bleu du ciel, qui remporte le Prix des Lecteurs 2020 en littérature. 

Côté polar, c’est Morgan Audic avec De bonnes raisons de mourir (originellement publié chez Albin Michel) qui dégaine. « Pripiat, ancienne ville soviétique confinée dans la zone d’exclusion à proximité de Tchernobyl, un cadavre atrocement mutilé est retrouvé suspendu à la façade d’un bâtiment. Deux hommes aux motivations divergentes, Joseph Melnyk, policier ukrainien animé par le sens de la justice et du devoir, et Alexandre Rybalko, flic russe recruté par le père de la victime, mènent chacun leur enquête. »
 
 


Enfin, catégorie essais, La splendeur des Brunhoff, d’Yseult Williams, l’emporte. « Les Bruhnoff semblent bénis des dieux. Tout ce qu’ils touchent se transforme en or. Jean de Brunhoff donne naissance à Babar, un des plus célèbres personnages de la littérature enfantine, sa sœur Cosette et son beau-frère Lucien lancent Vogue la bible de la mode, et Vu l’ancêtre de Paris Match, tandis que son frère Michel met sur orbite Christian Dior et Yves Saint Laurent. »

Pour le prix des libraires, sont récompensés :

Émilie de Turckheim, Le prince à la petite tasse, pour la littérature
Niko Tackian, avec Avalanche hôtel, pour le polar


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.