Prix du premier recueil de poèmes à Jean-Marc Sourdillon

Clément Solym - 17.09.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - premier - recueil - poème


Les tourterelles, publié aux éditions La dame d'Onze heures est un poème en prose, ou un récit en prose poétique. On y renoue avec un « temps d’avant, temps de l’écoute qui seul permet de nouer “la merveille cachée” de la rencontre du poète avec l’oiseau ».

Jean-Marc Sourdillon recevra ce soir pour ce texte le prix du Premier recueil de poèmes 2009, qui sera remis à 18 h 30 à la Bibliothèque de l'Arsenal.

« Car c’est bien d’une rencontre à laquelle nous convie la partition onirique de Jean- Marc Sourdillon. Il suffit pour cela de suivre l’oiseau arrivé parmi les vivants et les morts et d’écouter son chant de gorge. Enroulée dans l’orage des Cévennes dont elle suit les roulements, la tourterelle arrive jusqu’à l’églantier, jusqu’au cimetière du village, ceint de murets, jusqu’à la vieille dame qui y repose depuis peu, jusqu’au poète lui-même qui en accueille les notes et se laisse guider par les images qu’elles lui inspirent. »

Le prix a été créé l'an passé par la nouvelle Fondation d'entreprise L-A. Finances pour la poésie. Sept ouvrages français et canadien étaient en lice cette année, avec une dotation de 5000 €, « il a pour vocation d’encourager le poète à poursuivre dans cette voie ».

Le juré est composé de
  • Suzanne de Bourgoing
  • Pierre Chappuis
  • Judith Chavanne
  • Michel Collot
  • Marie-Hélène Labbé
  • Jean-Pierre Lemaire
  • Pierre Oster