Créé en 2016 par la librairie bruxelloise du même nom, le prix Filigranes récompense un livre francophone paru à la rentrée littéraire qui se distingue par sa capacité à plaire à tous les publics. Soutenu par ING, ce prix littéraire est doté de 5.000 €. En 2016, il avait couronné Adélaïde de Clermont-Tonnerre pour Le dernier des nôtres. Le nom de son successeur sera choisi parmi les sept finalistes 2017, dont un Belge. 
 



 

Thomas Gunzig, avec son dernier roman La vie sauvage (Au diable vauvert), est en effet le seul représentant belge de la liste. 

 
Jean-Baptiste Andrea pour Ma reine (L’Iconoclaste)
Miguel Bonnefoy pour Sucre noir (Rivages)
Laetitia Colombani pour La tresse (Grasset)
Étienne Deslaumes pour Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner (Buchet-Chastel)
Gilles Paris pour Le vertige des falaises (Plon)
Évelyne Pisier pour Et soudain, la liberté (Les Escales)

Le gagnant sera présenté le 21 septembre, à 18h chez Filigranes !

 

Avec Le Carnet et les instants

 

Les prix de la rentrée littéraire 2017

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.