Prix Interallié : plus que cinq romans

Clément Solym - 24.10.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Interallié - Prix littéraire - Jérôme Ferrari


Le prix Interallié vient de communiquer la liste finale des romans en lice pour la victoire. Exit Lionel Duroy, Gaspard-Marie Janvier, Colombe Shneck et Christophe Donner. Le vainqueur sera connu le 14 novembre prochain. Rappelons que la saison des prix s'ouvrira ce jeudi avec le Prix de l'Académie française.

 

medaille Napoleon

 Médaille Napoléon, patries71, CC BY-NC-ND 2.0

 

Les rescapés pour l'Interallié sont les suivants :

  • La vérité sur l'affaire Harry Québert de Joël Dicker (Fallois)
  • “Oh…“ de Philippe Djian (Gallimard)
  • Les fidélités successives de Nicolas d'Estienne d'Orves (Albin Michel)
  • Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari (Actes Sud)
  • La convergence des alizés de Sébastien Lapaque (Actes Sud)

 

Joël Dicker et Jérôme Ferrari sont aussi en lice pour le Goncourt. Le premier, jeune auteur suisse encore inconnu il y a peu, a visiblement séduit avec son gros roman américain et le second a reçu un accueil très favorable de la critique. Mais cela ne fait d'eux pour autant des favoris.

 

L'Interallié récompense en principe un roman écrit par un journaliste, ce qui devrait laisser une chance à Sébastien Lapaque du « Figaro » dont le  très beau roman, la convergence des alizés, est passé injustement inaperçu lors de la rentrée littéraire.

 

L'année dernière c'est Morgan Sportès qui avait remporté le prix, remis au restaurant Lasserre,  pour Tout, tout de suite, son roman sur l'affaire du gang des Barbares.