Prix Interallié pour Philippe Djian

Clément Solym - 14.11.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Philippe Djian - Oh... - Gallimard


Le marathon des prix littéraires vient de prendre fin. Le jury du prix Interallié, réuni au restaurant Lasserre, a choisi le roman de Philippe Djian, « Oh… », publié chez Gallimard. Il remporte le prix face à Nicolas d'Estienne d'Orves avec les Fidélités successives (Albin Michel) et Sébastien Lapaque avec la Convergence des Alizés (Actes Sud).

 

Restaurant Lasserre

 jmhullot, CC BY-SA 2.0

 

Le prix de l'Interallié avait été créé en 1930, à l'origine pour récompenser un roman écrit par un journaliste. Le lauréat de cette année déroge un peu à la règle puisque que Djian est avant tout un romancier, même s'il est passé par l'École supérieure de journalisme de Paris.

 

Ecrivain déjà établi, Philippe Djian confirme, avec l'obtention de ce prix, la bonne réception de son nouveau roman, déjà largement salué par la critique. L'auteur de 37°2 le matin rejoint ainsi au palmarès Malraux, Nizan ou encore René Fallet et succède à Morgan Sportès (Tout, tout de suite).

 

Moins prescriptif que le Goncourt ou le Renaudot, l'Interallié fait tout de même vendre 100,000 exemplaires, et le lauréat intègre le jury l'année suivante.