Prix Joseph Kessel 2016 : Catherine Poulain pour Le grand marin

Nicolas Gary - 03.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Joseph Kessel 2016


Présidé par Olivier Weber et composé de Tahar Ben Jelloun, Annick Cojean, Colette Fellous, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge, Michel Le Bris, Pascal Ory, Patrick Rambaud, Guy Seligmann et Éric Vuillard (lauréat 2015), le jury a attribué au 1er tour de scrutin et à l’unanimité le Prix Joseph Kessel 2016 à Catherine Poulain pour son livre Le grand marin, Editions de l’Olivier paru en février 2016. 

 

 

 

Une femme rêvait de partir.
De prendre le large.
Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait :
à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle.
Dormir à même le pont dans le froid glacial, supporter l’humidité permanente
et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures...
C’est une vie terrible.
Et puis il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.
Traîne dans les bars.
En attendant de repartir.
C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin. 

 

Catherine Poulain commence à voyager très jeune. Employée dans une conserverie de poissons en Islande, travailleuse agricole au Canada, elle s’installe en Asie. Barmaid à Hong-Kong, employée sur les chantiers navals aux États-Unis, elle pêche ensuite pendant dix ans en Alaska. Elle vit aujourd’hui entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc, où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole. Le grand marin est son premier roman. 

 

Le Prix Joseph Kessel sera remis à Catherine Poulain le dimanche 15 mai à 15 heures au Festival Étonnants Voyageurs à Saint-Malo (Cinéma Le Vauban Salle 1), lors d’une après- midi de projections et de débats autour de Joseph Kessel et de ses héritiers spirituels. 


Pour approfondir

Editeur : Editions De L'Olivier
Genre : litterature...
Total pages : 374
Traducteur :
ISBN : 9782823608632

Le Grand Marin

de Catherine Poulain

Une femme rêvait de partir. De prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d'un de ces bateaux qui s'en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l'humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures. C'est la découverte d'une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade. Traîne dans les bars. En attendant de rembarquer. C'est alors qu'elle rencontre le Grand Marin.

J'achète ce livre grand format à 19 €

J'achète ce livre numérique à 13.99 €