Prix Médicis 2011 pour Mathieu Lindon, mais que veut dire aimer ?

Clément Solym - 04.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Médicis - recompense - lauréats


La suite des grands prix littéraires de l'automne s'accomplit paisiblement avec la remise du prix Médicis. Un prix en trois parties, puisqu'il récompense un roman français, un étranger et un essai.

Et les trois lauréats pourront célébrer, dès ce soir, la grande nouvelle, ensemble, ou pas.

 

Amusant de constater que les éditions Gallimard s'en tirent de nouveau très bien. Après le Goncourt attribué à Jenni (Gallimard) et le Renaudot à Carrère (chez P.O.L.), c'est à nouveau un doublé réalisé par la boutique de la rue Sébastien Bottin...

Ah, non, pardon : la rue Gaston Gallimard.

 

D'autant plus que Lindon n'était clairement pas donné favori pour ce prix... mais une fois encore, centenaire oblige...

 

La liste des lauréats :

Pour le roman français
Mathieu Lindon, Ce qu'aimer veut dire (P.O.L)


Pour le roman étranger
David Grossman, Une femme fuyant l'annonce (Seuil)

 

Pour l'Essai
Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie (Gallimard)