Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Clément Solym - 14.01.2008

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Talisma - Nasreen - Ayaan Hirsi Ali


Elle aurait eu 100 ans cette année, et d'outre-tombe, Simone décernera un prix éponyme qui « récompense l’oeuvre et l’action exceptionnelle de femmes et d’hommes qui, dans l’esprit de Simone de Beauvoir, contribuent à promouvoir la liberté des femmes dans le monde. »

Et parmi les deux femmes primées cette année, l'écrivain Taslima Nasreen, née au Bengladesh en 1962. La Honte, son premier roman « dénonce l’oppression dans laquelle vit la communauté hindoue au Bangladesh ». Et cette oeuvre, depuis ses débuts, lui vaut d'être aujourd'hui encore une des cibles des fondamentalistes islamistes. Autodafé de ses livres, ses détracteurs réclament sa pendaison, alors qu'en 1994, le Parlement européen lui décernait le Prix Sakharov pour la liberté de pensée.

Ayant connu l'exil à de nombreuses reprises, elle s'arrêta en Suède, puis à Berlin, Stockholm, New York, et enfin au Bengale. Elle cherche actuellement à obtenir la nationalité indienne. En association avec Culture France et les éditions Gallimard, le ministère de la Culture et de la Communication a doté ce prix d'une somme de 10 000 euros.

« Je ne suis qu'un simple écrivain qui ne connaît ni ne comprend rien à la dynamique politique. La force du fondamentalisme, à laquelle je me suis opposé et que j'ai combattue pendant des années, n'a été que renforcée par ma défaite ». « Je ne suis plus qu'une voix désincarnée. Ceux qui me soutenaient par le passé ont disparu dans les ténèbres », écrivait récemment Taslima Nasreen dans une tribune du Monde.

L'autre récompensée, est Ayaan Hirsi Ali est une femme politique néerlandaise, éxilée au Pays-Bas, également menacée de mort, et dont le combat contre l'excision aboutit à une proposition de loi adoptée.

   

Pour approfondir

Editeur : Plon
Genre : histoire faits...
Total pages : 140
Traducteur :
ISBN : 9782259223317

L'innovation destructrice

" Il est temps de se faire une idée claire des raisons pour lesquelles le capitalisme, comme l'avait déjà compris l'un des plus grands économistes du xxe siècle, Joseph Schumpeter, nous voue de manière inéluctable à la logique perpétuelle de l'innovation pour l'innovation et, par là même, c'est tout un, à celle de la rupture, elle aussi incessante, avec toutes les formes d'héritage, de patrimoine et de tradition. Que mon lecteur accepte de me suivre un instant dans cette analyse et il comprendra vite combien elle est

J'achète ce livre grand format à 10 €