Pour la quinzième édition de son prix du Polar, la SNCF a récompensé un ensemble d'œuvres dans les catégories Roman, Bande dessinée et Court Métrage. Ce sont près de 30.000 votes de la part du public qui ont permis d'élire les lauréats, cette année Craig Johnson dans la catégorie Roman, Eddy Simon et Pierre Henry Gomont pour la Bande dessinée et Jeremiah Jones dans la catégorie Court Métrage. 

 

 

 

 

 

Les oeuvres sont préselectionnées par trois comités d'experts, c'est ensuite aux voyageurs de voter pendant neuf mois pour déterminer les vainqueurs. Au cours de ces quinze années de prix, ce sont près de 600.000 livres qui ont été offerts aux voyageurs. 

 

Dans la catégorie Roman, l'américain Craig Johnson, notamment connu pour sa série policière mettant en scène le shérif Walt Longmire, s'est distingué avec Enfants de poussière, publié aux éditions Gallmeister : 

Absaroka – Wyoming. Le corps d'une asiatique est retrouvé. Son sac à main, récupéré par un Indien, fait de lui le coupable idéal. Mais une découverte décisive emmènera le shérif Longmire dans une enquête entremêlant passé au Vietnam et présent dans le Wyoming. 

Côté Bande dessinée, le lauréat est Rouge Karma, coproduite par Eddy Simon (Conte des Indes et le Kâma-Sûtra en BD) et Pierre-Henry Gomont (Kirkenes), aux éditions Sarbacane : 

Adélaïde, jeune française enceinte de huit mois, débarque à Calcutta pour retrouver le père de son futur enfant qui ne donne plus de nouvelles depuis plusieurs semaines. Dans une Inde aux milles visages cette jeune femme arrivera-t-elle à démêler le vrai du faux ?

Enfin, dans la catégorie Court Métrage, le film Carjack de Jeremiah Jones a été récompensé. Le réalisateur est californien et a produit Carjack en 2011 avec sa propre société de production, 100 To1 Productions : 

Charlie excelle dans le carjacking mais lorsqu'il vole une voiture et se rend compte qu'un enfant terrifié se trouve à l'intérieur, ce n'est que le début de ses surprises...