Programmation du 22e Festival international de la littérature, à Montréal

Nicolas Gary - 24.08.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Festival international de la littérature - Montréal littérature rencontres - festival littéraire Québec


Du 23 septembre au 2 octobre, le Festival International de la littérature prendra ses quartiers pour la 22e édition, à Montréal. Avec quelque 200 auteurs et artistes, c’est une cinquantaine de manifestations toutes plus littéraires les unes que les autres, dans différents espaces de la cité québécoise, qui sont organisées. 

 

 

 

Des mots d’Anne Hébert à ceux de Réjean Ducharme, en passant par l’univers de Jack Kerouac et des héritiers de la Beat Generation, le Portugal de Lídia Jorge, le Sudbury de Patrice Desbiens ou encore l’Haïti d’Anthony Phelps, c’est un grand voyage au pays des mots que propose ce FIL 2016. Plus que jamais, cette édition se veut un espace de mémoire tout autant que de transmission. Lors de concerts, spectacles, rencontres et autres manifestations, se côtoieront souvent de jeunes artistes talentueux et leurs aînés. D’autres se feront capteurs d’imaginaires d’ici et d’ailleurs, offrant autant de regards croisés sur les œuvres d’auteurs connus et moins connus.

 

Depuis quelques années déjà, on savait que Jack Kerouac écrivait aussi en français, mais on ne se doutait pas de l’importance de ces textes écrits dans sa langue maternelle avant la parution de La vie est d’hommage, une série d’inédits assemblés par Jean-Christophe Cloutier. Lors d’un spectacle-lecture au Théâtre Outremont, Robert Lalonde prêtera sa voix à ce Kerouac en français, plus jazzé que jamais, accompagné du pianiste John Roney.

 

Pour le passage à la scène de son livre La femme qui fuit, c’est à son amie Catherine de Léan qu’a fait appel Anaïs Barbeau-Lavalette. Accompagnée du musicien Bernard Falaise, la comédienne dira des extraits du populaire roman dans une mise en lecture signée Brigitte Haentjens. Présentée au Théâtre Outremont, la prestation sera précédée de la projection du film Barbeau, libre comme l’art de Manon Barbeau et suivie d’échanges entre Anaïs et le public. 

 

C’est en compagnie de ses musiciens Blaise Borboën-Léonard et Stéphane Leclerc, qu’elle nomme son band de poésie, que la « cascadeuse du verbe » Queen KA va offrir à la Cinquième Salle son spectacle Chrysalides, mis en scène par Yann Perreau. Un moment poétique tissé sur un fil rouge d’émotions. La poésie se fera aussi rebelle et fulgurante au Lion d’Or avec la Levée d’écrou 2016, mettant en scène Marjolaine Beauchamp, Emmanuel Deraps, Carl Bessette, J-F Nadeau, Baron Marc-André Lévesque, Jean-Christophe Réhel et plusieurs autres auteurs et performeurs des Éditions de l’Écrou. 

 

Lors du spectacle-causerie Capteurs d’imaginaires, présenté à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque, Tristan Malavoy échangera avec Juliana Léveillé-Trudel, Samian, Marc Séguin et Nicole O’bomsawin. Ponctué de lectures et de performances artistiques, ce rendez-vous verra les 5 créateurs creuser les thèmes de la transmission et de la mise en valeur au présent de traditions autochtones. 

 

À l’occasion de l’exposition de photos de Robert Mapplethorpe au Musée des beaux-arts de Montréal, Francis Ducharme et Marie-France Lambert offriront une lecture de Just Kids, ce récit magnifique de Patti Smith qui commence comme une histoire d'amour et qui finit comme une élégie, brossant un inoubliable instantané du New York des années 1960-1970. Pour la deuxième année consécutive, les festivaliers littéraires seront invités au Quai des brumes après les spectacles, vers 21h30, pour un rendez-vous poétique et musical animé par François Guerrette et le groupe Mutante Thérèse. 

 

 

 

Parmi les invités spéciaux, amoureux de poésie, et les nombreux poètes qui participeront à ce Cabaret des brumes, mentionnons Loui Mauffette, José Acquelin, Joséphine Bacon, Yann Perreau, Benoit Jutras et David Goudreault.

 

Il faut également mentionner la venue à Montréal de plusieurs écrivains étrangers, ce qui donnera lieu à de fécondes rencontres avec des écrivains québécois. Entre autres, le FIL accueillera cette année Sebastià Alzamora (Catalogne), Wolfgang Bauer (Allemagne,) James Noël (Haïti), Lídia Jorge (Portugal), Max Lobe (Suisse) et Guillaume Rihs (Suisse).

 

Spectacles et concerts littéraires, hommages, performances, mais également projections et rencontres seront également au programme.

 

La littérature et la lecture seront aussi à l’honneur à Verdun ! C’est avec l’annonce de la liste préliminaire des finalistes des Prix Jeunesse des libraires du Québec, animée par Catherine Trudeau, que débutera le 23 septembre le Macadam littéraire à Verdun, qui se déroulera à la Librairie de Verdun et sur la rue Wellington. Au programme également : des activités littéraires pour les enfants et les adolescents avec Marianne Dubuc, Sarah-Maude Beauchesne et Pierre-Luc Lafontaine ainsi qu’un 5 à 7 poétique avec Carole David, Élise Turcotte, Laurie Bédard, Maxim Gaudette et Pascale Montpetit, accompagnés en musique par, entre autres, Bernhari, Philippe Brach et Philémon Cimon.

 

Par ailleurs, des écrivains, des personnalités du monde culturel ainsi que des libraires indépendants prendront d’assaut l’espace public lors des Bonheurs d’occasion à Saint-Henri. C’est tout d’abord le 24 septembre à la place Saint-Henri, à deux pas du métro, que Simon Boulerice, Fanny Britt, Marie-Sissi Labrèche, Yves Pelletier,Michel Tremblay et plusieurs autres feront des suggestions de lectures sous la forme amusante de « prescriptions littéraires » aux passants, lecteurs assidus ou non. Le lendemain, soit le dimanche 25 septembre, ce sera au Marché Atwater, entre les étals de fruits et légumes, que l’on retrouvera d’autres « prescripteurs littéraires » comme, entre autres, Jean Barbe, Joe Bocan, Chrystine Brouillet, France Castel,Françoise David, Perrine Leblanc et Patrick Senécal.

 

Avec 10 jours d’une programmation relevée, le 22e FIL conjugue la découverte, la réflexion et la discussion autant que mille et un prétextes pour faire la fête des mots. Plus d'informations.