Proust lu : rendez-vous à la Nuit Blanche

Clément Solym - 01.10.2012

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Proust - lecture - nuits blanches


En 2008, ActuaLitté avait eu le plaisir d'interviewer Véronique Aubouy, créatrice du film Le Baiser de la Matrice, une réalisation qui aura réuni plus de 3000 internautes autour de la lecture de Proust. Chacun était invité à lire un morceau de la Recherche, depuis sa webcam. 

 

 

Véronique Aubouy

 

 

De Papeete à Kinshasa, en passant par Tokyo et Bobigny, c'était donc un projet qui met en œuvre une organisation de lecteurs, un territoire nouveau qui regroupe des gens du monde entier lisant en français. AInsi, que Véronique l'expliquait : « Mon utopie aujourd'hui est qu'une machine puisse réagencer le temps de la lecture d'un livre. Il s'agit d'une nouvelle Recherche, définir le temps crée par une machine à faire lire. »

 

Mais c'est un autre projet autour de Proust, qui sera présenté, à l'occasion de la Nuit Blanche, ce 6 octobre, devant le  Musée d'Art moderne de la ville de Paris. Proust Lu, c'est une entreprise lancée en 1993, et qui a été plusieurs fois montrée au public (en savoir plus). 

 

Véronique poursuivre sa tournée avec Proust Lu sous la main : « Je fais lire « A la Recherche du Temps perdu » devant ma caméra depuis le 20 octobre 1993. C'est une action et une situation propre à ma vie. Tous les mots de La Recherche sont lus à voix haute devant ma caméra. Il faudra des dizaines d'années pour tous les enregistrer. Un engagement pour la vie.


Je filme des personnes de tous horizons, de toutes générations. En tous lieux et à toutes saisons. Les lecteurs lisent dans l'ordre. Le choix des lecteurs se fait au gré de rencontres, de voyages, de recommandations. Et il y a mes proches. Ce film est aussi une autobiographie
», expliquait-elle en 2007. 

 

Ainsi, du 9 au 24 octobre, Proust Lu sera intégralement projeté dans les collections permanentes du musée. Un dispositif nomade de projection a été spécialement conçu pour ces deux projections, intérieure comme extérieure, par le jeune architecte Martial Marquet.

 

Pour approfondir

Le baiser de la matrice : interview de Véronique Aubouy

 

 

Pour ce qui est de la Nuit Blanche, rendez-vous dès 20 heures, date à laquelle débutera la projection, en présence de Véronique. Un rendez-vous avec les lecteurs est également prévu à la librairie du musée le jeudi 18 octobre à 18 H 30, avec une projection en nocturne ce soir-là.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.