Quais du Polar, criminalité en hausse de 20 % à Lyon

Antoine Oury - 07.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Quais du Polar - visiteurs - fréquentation


Au fil des années, la manifestation Quais du Polar, organisée à Lyon, prend de l'assise et de l'ampleur. Malgré un jour de l'événement supprimé, ce dernier a su attirer son lot de visiteurs, avec une hausse annoncée de 20 %. Au total, ce sont près de 65.000 visiteurs qui se sont retrouvés pour partager passion des enquêtes et frissons face aux crimes. 

 

 

Quais du polar Lyon 2012

Quais du polar, Lyon, en 2012 (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Pour une dixième édition, le Festival Quais du Polar a de bonnes raisons de se réjouir, puisqu'il vient de dépasser la barre des 65.000 spectateurs, en 3 jours de manifestation. Les retombées économiques pour la municipalité ne sont pas à négliger, et les librairies indépendantes auraient ainsi écoulé près de 25.000 livres en 3 jours.

 

Les libraires présents provenaient bien entendu de la ville de Lyon et du Grand Lyon, mais aussi de Vienne, la librairie Lucioles. Ils étaient répartis sur deux pôles : au Palais du Commerce, avec des stands concentrés sur le polar, partagés entre 12 librairies, et à l'Atrium de l'Hôtel de Ville, cette fois consacré aux livres de cuisine et livres d'occasion. La chaîne de librairies Decitre faisait également partie des participants.

 

Comme le veut la coutume des festivals littéraires, celui-ci s'est également professionnalisé et organisait cette année ses premières rencontres professionnelles au cours desquelles 200 éditeurs, agents, traducteurs et producteurs ont pu se rencontrer et échanger.

 

Parmi les 80 auteurs présents, Camilla Läckberg et James Ellroy, en superstars, ont évidemment déplacé les foules. L'écrivain américain aurait même lâché : « Lyon est la capitale mondiale du polar : je reviens l'année prochaine ! »

 

Par ailleurs, plusieurs récompenses ont été décernées au cours de la manifestation : le prix des lecteurs Quais du Polar - 20 minutes a été remis à Ian Manook pour Yeruldelgger (Albin Michel), le Prix BD Polar Expérience a été attribué à Tyler Cross (Dargaud) de Fabien Nury et Brüno et le Prix Le Point du Polar européen a été remis à Hervé Le Corre pour Après la guerre publié par Rivages, des mains de James Ellroy lui-même.