Quais du Polar : retour aux 'gènes du roman noir'

Clément Solym - 29.03.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - Quais du polar - Michael Connelly - Lyon


Le festival international du polar Quais du polar, qui se déroulera du 20 mars au 1er avril à Lyon, rassemblera plus de 70 auteurs de onze pays différents, dont Michael Connelly et Arnaldur Indridason, et se consacrera à la campagne présidentielle aux États-Unis.

 

Yes they bloody can

 

Cette année, le thème principal du festival est l'élection présidentielle aux États-Unis, le pays de la naissance du roman noir.  Un hommage culturel pour honorer ces « gènes du roman noir », héritiers du western, nés en Amérique. 2012, c'est aussi une année politique-clef outre-Atlantique, comme pour la France. 

 

« Il y a quatre ans, plusieurs auteurs américains étaient venus évoquer les huit ans d'administration Bush et la figure de Barack Obama. En 2012, ces écrivains viendront notamment nous parler de son bilan, de leurs attentes et des enjeux de cette nouvelle campagne », explique l'organisation sur son site, alors que 2012 se présente comme l'année des grandes élections dans le monde, France inclue. 

 

Les maîtres du polar présents auront ainsi l'occasion de s'exprimer sur l'actualité politique américaine, dont Patricia MacDonald lors d'une conférence dimanche à la Trinité.  


 

 

 

Michael Connelly, maître du genre


La grande vedette de cette 8e édition est sans aucun doute Michael Connelly, qui présentera Volte-Face son nouveau roman, le samedi au Palais du Commerce. Il participera également à plusieurs manifestations pour rencontrer son public. Le vendredi soir à l'institut Lumière, il s'exprimera sur le film La défense Lincoln de Brad Furman, inspiré d'un de ses ouvrages.

 

Parmi les autres rois du suspens américains présents : Patricia MacDonald, Walter Mosley, Thomas Cook, Dan Fante, CJ Box et Craig Johnson. Seront également présents l'Islandais Arnaldur Indridason, le Sud-Africain Deron Meyer, le Néo-Zélandais Paul Cleave, l'Espagnol Carlos Salem, le Britannique Philip Kerr, le Danois Jussi Adler-Olsen et les Français Caryl Férey, Romain Slocombe, Maxime Chattam, Maud Tabachnik, Jérôme Leroy et Karim Madani.

 

 

 

La vie en noir


Les visiteurs, qui étaient près de 40.000 en 2011, seront invités cette année à des rencontres et des conférences d'écrivains et auteurs de BD, venus notamment de France, des États-Unis, de Grande-Bretagne, d'Espagne, du Danemark, de Nouvelle-Zélande d'Ukraine et d'Afrique du Sud.

 

Le festival investira complètement la ville. Au programme : expositions, jeux, théâtre et cinéma, ainsi que la fameuse enquête des Quais portant sur « L'étrange héritage de l'Oncle Bart ». Les meilleurs enquêteurs remporteront des livres.

 

A l'occasion du festival, le Prix des lecteurs Quais du Polar/20 minutes récompensera « le meilleur roman policier francophone de l'année 2011 », à choisir parmi six ouvrages de Jacques Expert, Sébastien Gendron, Marie Ledun, Jérôme Leroy, Sébastien Rutès et Antonin Varenne.