medias

Quand la littérature fait effraction dans le réel

Cécile Mazin - 12.12.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - festival littéraire BPI - festival effractions - première édition


Autofictions, romans à clefs, non fictions, journalisme narratif, exofictions... Autant de genres qui ont en commun un rapport singulier et assumé au réel. Pourtant, fiction ou poésie n’ont-elles pas à nous en dire tout autant sur notre monde qu’un essai ou un documentaire ? À raconter une histoire, trahit-on déjà le réel, ou s’en sert-on pour donner à voir ce qui régit nos vies ?



 
La Bibliothèque publique d’information organise, du 27 février au 1er mars 2020, la première édition de son festival de littérature Effractions. Il fait la part belle aux autrices et auteurs de l’actualité et dont les œuvres donnent matière à penser le lien entre littératures et réel. 

Il veut mettre en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps.

Quatre jours durant, rencontres, ateliers, tables rondes, lectures ou performances se succéderont : autrices et auteurs réveillent et bousculent. Ils questionnent notre intimité, nos rêves et nos intentions. Ils prennent à bras le corps cette matière bouillonnante du réel, pour ouvrir en nous des perspectives inattendues, et faire bouger nos propres limites.

Avec la participation de Laurent Binet, Adrien Bosc, Mona Chollet, Bérengère Cournut, Amandine Dhée, Hélène Gaudy, Valérian Guillaume, Kapka Kassabova, Maylis de Kerangal, Nastassja Martin, Vincent Message, Martin Mongin, Martin Page, Mathieu Palain, Sylvain Pattieu, Emmanuelle Pireyre, Olivia Rosenthal, Gabrielle Tuloup, Olivier Weber et bien d’autres...

En lien avec ses missions, la Bpi propose de faire du festival Effractions un moment privilégié pour tous les usagers, visiteurs, amateurs initiés ou simples curieux. 

Seront proposés des ateliers d’écriture en partenariat avec l’école d’écriture Les Mots, et des parcours d’éducation artistique et culturelle à destination des lycéens, ainsi que des actions hors les murs, en partenariat avec les bibliothèques de la Ville de Paris.

De même, un dispositif d’écriture proposé par les étudiants du Master de création littéraire de l’Université Paris 8 complète la programmation, contribuant à faire de ces quatre jours un moment littéraire et festif largement partagé, qui nous rappelle que la littérature est plus que jamais en prise avec la vie.

Le festival est entièrement gratuit et ouvert à tous.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.