Quand Simone de Beauvoir faisait le courrier du coeur

Gariépy Raphaël - 10.08.2020

Culture, Arts et Lettres - - Simone de Beauvoir - correspondance lettres - libération sexuelle société


Intellectuelle et femme de lettres mondialement connue, Simone de Beauvoir a entretenu une correspondance régulière avec des milliers de lecteurs. Des hommes et des femmes de tous horizons, fascinés par la pensée et le mode de vie de la philosophe, se sont épanchés sur leurs déboires amoureux et sexuels, attendant des réponses de celle qui incarnait alors la modernité. 
 


Rendue célèbre, en 1949, par son essai philosophique fondateur Le Deuxième sexe, Simone de Beauvoir fait partie de ces figures intellectuelles particulièrement médiatisées. Sa relation avec Sartre fascine et son engagement dans le mouvement de libération des femmes dans les années 70 lui confère l’aura de la femme de lettres engagée. Les Mandarins, roman pour lequel elle obtient le prix Goncourt, la consacre enfin, dès 1954, comme l’une des autrices les plus lues dans le monde.

Icône féministe, romancière à succès, philosophe aux mœurs modernes... Beauvoir devient un modèle, une voix vers qui se tourner pour des milliers de lecteurs à travers le monde. Une correspondance comptant près de 20.000 lettres a ainsi récemment été découverte.

Ces centaines de pages mettent en lumière la relation presque intime que l’écrivaine entretenait avec son public. Loin du courrier du cœur de la presse à scandale, les textes de ces admirateurs posent sans honte les problèmes sexuels et amoureux qui les torturent au quotidien. On retrouve pêle-mêle des demandes de conseil sur le mariage, la gestion des maitresses, l’homosexualité ou encore l’avortement : elle incarnait une expertise en relation un site de rencontre le serait aujourd'hui.

 

Un trésor culturel 


Les lettres couvrent une longue période : du lendemain de la Seconde Guerre mondiale au mouvement de libération sexuelle des années 70. Durant ces deux décennies, des hommes et des femmes, ouvriers d’usine ou médecins, se sont confiés à la philosophe. Ces témoignages permettent de rendre sensibles les évolutions des mœurs durant ces années charnières, comme le montrent des exemples choisis par The Guardian

Ainsi en 1962, soit cinq ans avant la dépénalisation de l’homosexualité en Grande-Bretagne, une femme britannique de 36 ans écrivait : « Je suis ce qu’on appelle un être pervers, une lesbienne. Mon amie et moi nous aimons depuis des années. Pourriez-vous me donner le nom d’un médecin qui pourrait me faire une opération chirurgicale pour me transformer en homme ? »
Plus tôt, en 1952, un professeur de français de 39 ans confiait : « Je n’ai jamais ressenti ni amour ni sentiment de volupté. Je ne suis pas vraiment joli, même si mon corps est assez attirant. Personne n’a jamais provoqué chez moi ne serait-ce qu’un frémissement de désir. »

Fait intéressant, un tiers des lettres proviennent d’hommes, le travail de Beauvoir sur l’égalité des sexes intéressant apparemment beaucoup de lecteurs masculins de l’époque. 

 

Beauvoir hypersensible 


La correspondance a été étudiée pour la première fois par Judith Coffin, professeure agrégée d’histoire à l’Université du Texas. C’est en faisant des recherches sur Le Deuxième sexe qu’elle aurait découvert les manuscrits à la BnF. Le nombre de textes sauvegardés a particulièrement impressionné la chercheuse : « Les auteurs reçoivent des lettres, mais ils ne les gardent pas toujours. Pour moi, c’était une révélation de voir à quel point elle se souciait de ses lecteurs. »

Pour Coffin, cette facilité qu’ont eue les lecteurs de l’époque à se confier aussi simplement et régulièrement à l’auteure est liée à l’image que Beauvoir donnait au monde. Une intellectuelle brillante, mais aussi une femme particulièrement sensible, très empathique, prête à s’intéresser à chacun. 

Si l’écrivaine est décédée en 1986, de nombreux messages continuent de fleurir sa tombe du cimetière Montparnasse à Paris.


Crédit photo : Moshe Milner CC BY-SA 3.0 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.