Québec en toutes lettres : une 11e édition frappée de résistance

Dépêche - 01.10.2020

Culture, Arts et Lettres - Salons - Québec toutes lettres - crise sanitaire Québec - confinement Québec littérature


Du 15 au 25 octobre, Québec en toutes lettres propose un vaste rendez-vous avec la littérature, les mots, les autrices et les auteurs ! Pendant 11 jours, dans l’espace public et en numérique, le public assistera à des rencontres, des spectacles, des projections et des expositions. Plus de 300 artistes d’ici et d’ailleurs sont au cœur de cette riche programmation.


 

Isabelle Forest, responsable de la direction artistique et de la programmation, précise le thème de ce 11e festival : « Des mots comme des visages, ce vers si éloquent d’Hélène Dorion, évoque quelque chose de rassembleur, de réconfortant, de chaleureux, qui rappelle l’envie d’être ensemble, de se retrouver malgré la distanciation ».

« Plus que jamais, nous avons besoin des autrices, des auteurs, des artistes pour nous accompagner dans cette période difficile. Depuis les débuts, on l’affirme, il y aura un festival malgré tout. Encore cette semaine, nous devons faire d’importants ajustements à notre programmation, mais qu’importe le scénario, le rendez-vous littéraire aura lieu! C’est avec cette vhttps://quebecentouteslettres.qc.caolonté inébranlable que l’équipe du festival convie les artistes et le public à un rendez-vous toujours aussi rassembleur », d’ajouter Dominique Lemieux, directeur du festival.

« Le décret gouvernemental du lundi 28 septembre a des impacts sur la programmation du festival. Comme les salles de spectacle et les bibliothèques seront fermées du 1er au 28 octobre, les spectacles en salles et les rencontres publiques avec les autrices et les auteurs ne pourront avoir lieu dans leur forme initiale. Certains événements seront remaniés pour respecter l’ensemble des mesures de la direction de la santé publique.

À ce jour, deux spectacles prévus à la programmation, 
Les robots font-ils l’amour et Échos à la Nuit de la poésie 1970, ont dû être annulés. Déjà, nous pensons à des avenues pour faire vivre les textes spécialement écrits pour l’événement Échos à la Nuit de la poésie 1970. Les projections et le concours n’auront pas lieu. Si d’autres changements doivent être apportés à la programmation, nous en informerons les médias et le public sans délai », précise Dominique Lemieux.
 

Au cœur de la ville et dans l’espace public (gratuit)


Cette année, cinq projets offriront au public des rencontres spontanées. Avec le projet Ceci n’est pas une pub, les mots de 50 autrices et auteurs rayonneront dans 7 quartiers : Limoilou, Montcalm, Sillery, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch, Saint-Sauveur et Vieux-Québec. Dès le 9 octobre et jusqu’au 25 octobre, le public est invité à porter attention aux affiches, aux banderoles, aux capsules audio, aux expositions de textes et de bandes dessinées dans les rues de la ville.

Trois propositions devraient permettre de rencontrer inopinément les arts littéraires : La caravane, composée de neuf artistes de diverses disciplines, ira visiter des cours intérieures de coopératives d’habitation et de centres d’hébergement, Les postières et postiers du festival sillonneront les rues pour livrer des cartes postales poétiques et, lors des Contes de ruelles, une conteuse se baladera dans Limoilou pour offrir du merveilleux aux passantes et aux passants.

En raison des mesures de santé publique actuelles, ces rendez-vous ne seront pas annoncés à l’avance.
Une autre nouveauté cette année, L’invasion poétique de Tinder. Des poètes s’aventureront dans l’univers de l’application de rencontre pour y déposer des clins d’œil poétiques et ce, durant toute la durée du festival.

En numérique


Jeudi 22 octobre à 20 h, David Goudreault et ses complices offriront une lecture-spectacle de son roman Ta mort à moi, salué par la critique et encore au sommet des palmarès un an après sa sortie. (payant)

Vingt pays se joignent à l’équipe du festival pour créer un grand happening virtuel réunissant 200 poètes. La grande traversée poétique, un événement inédit, rassemblera les amatrices et les amateurs de poésie qui pourront découvrir les œuvres des poètes issu(e)s de toutes les cultures, dans le confort de leur foyer. Du 23 au 25 octobre, les capsules vidéo seront diffusées et rediffusées en continu sur la page Facebook du festival et sur celle des partenaires. (gratuit)

Les récits imagés, une rencontre entre le conte, l’illustration et la musique, sera présentée en collaboration avec Québec BD le mercredi 21 octobre à 20 h. (gratuit)

Plus d'informations.


photo :  Québec en toutes lettres


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.