Quelques pièces à conviction sur Gone Girl, de David Fincher

Antoine Oury - 08.07.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Gone Girl - David Fincher - Ben Affleck


L'adaptation du best-seller de Gillian Flynn, Gone Girl, fait l'objet d'une promotion rigoureusement maîtrisée par la 20th Century Fox. Et pour cause : s'il est possible de découvrir le roman original depuis sa parution en 2012, l'auteure aurait modifié la fin de son récit spécialement pour le long-métrage de David Fincher. En attendant un trailer imminent, un point sur la progression de l'enquête.

 


 

 

Quatre pièces à conviction, rassemblées et conservées par les forces de l'ordre, sont présentées sur les affiches dévoilées il y a quelques heures par le distributeur, en guise d'indices avant une nouvelle bande-annonce du prochain film de David Fincher. Ce dernier aurait souhaité porter l'histoire sur grand écran, mais a demandé à l'auteure d'en changer la fin pour ne pas reproduire l'échec de The Girl With the Dragon Tattoo, sorti en 2011.

 

Évidemment, le million $ versé à l'auteure, selon certaines sources, aurait aidé à faire passer la pilule. 1,5 million $ supplémentaires auraient été déboursés par la Fox pour les droits d'adaptation cinématographique du roman à succès.

 

Le film suivra l'angoisse de Nick Dunne (Ben Affleck), jeune mari heureux qui voit son existence bouleversée le jour de son 5e anniversaire de mariage, lorsque son épouse Amy (Rosamund Pike) disparaît mystérieusement. Accusé, acculé, le mari va redoubler d'efforts pour retrouver sa bien-aimée...

 

Le film sera sur les écrans dès le 8 octobre prochain.