Régis Wargnier, lauréat du prix Cazes 2018 de la brasserie Lipp

Fasseur Barbara - 23.03.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Régis Wargnier Cazes - Prix Cazes Lipp - Les Prix d'excellence


Depuis le 22 mars, Régis Wargnier est le 83e lauréat du prix Cazes de la brasserie Lipp. Son premier roman Les Prix d’excellence paru aux éditions Grasset remporte donc l’une des plus anciennes distinctions littéraires mettant à l’honneur des auteurs francophones jamais primés issus de tout genre littéraire.




Avec, entre autres, un César pour La femme de ma vie en 1986, un Oscar et cinq Césars pour Indochine en 1993, Régis Wargnier est plus habitué aux récompenses cinématographiques que littéraires. Et pourtant, avec l’édition 2018 du prix Cazes, il voit sa plume primée dès le premier essai.

Son roman, Les Prix d’excellence, était en compétition avec six autres œuvres : Avec le corps qu’elle a… de Christine Orban chez Albin Michel, Fugitive parce que reine de Violaine Huisman chez Gallimard, Bicyclettres de Jean-Acier Danès chez Seuil, L’amour après de Marceline Loridan-Ivens chez Grasset, Chanson de la ville silencieuse d’Olivier Adam chez Flammarion et La vespasienne de Sébastien Rutés chez Albin Michel.

Le livre de Régis Wargnier est tout à propos cette année puisqu’y résonnent les échos de Mai 68. Retrouvez le résumé de l’éditeur :
 
Les prix d’excellence, ce sont Mathilde et George, vingt ans d’écart : elle, une fille de la bonne bourgeoisie textile du nord de la France ; lui, le fils d’un G.I. et d’une Vietnamienne, adopté par de petits épiciers parisiens. Dans les années 80, Mathilde, passionnée de cinéma, rompt avec sa famille, fait sa vie avec un cheminot, devient scénariste ; George suit de brillantes études en Suisse, puis part pour les États-Unis où il se spécialise dans la biologie. Lorsqu’ils se rencontrent, en 1989, leur entente est immédiate, évidente. Ils ne deviennent pas amants, car chacun aime intensément de son côté (Mathilde, son mari ; George, un Nord-coréen), mais ils se savent unis par la passion. Ils s’écrivent, ils s’admirent. Le succès vient, et l’espoir : Mathilde est primée pour un film à Cannes, George fait des découvertes scientifiques de première importance. Mais le vieux monde, celui de la convention et de l’envie, n’en veut pas : une cabale se monte. Mathilde et George recevront-ils le prix d’excellence de la vie ?
Une histoire d’amour romanesque et trépidante, avec, en arrière-plan, les bruissements du monde de mai 68 à nos jours.

Le prix a été remis à l’auteur le 22 mars à la célèbre brasserie parisienne, Lipp du boulevard Saint-Germain. Il a également reçu les 4 000 euros accompagnant la récompense. Il fait suite à Eric Neuhoff repéré l’an dernier pour Costa Brava aux éditions Albin Michel.


Régis Wargnier —Les Prix d’excellence — Éditions Grasset — 9782246813781 - 22 €
 


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones. 
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.