Remaniement ministériel et toujours moins pour la culture

Clément Solym - 26.06.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - culture - française - étranger


Face à la baisse constante du rayonnement culturel de la France durant ces dernières décennies, la réponse négative du gouvernement n’a pas vraiment satisfait les membres du Sénat qui avait proposé la création d’un secrétariat d’Etat à l’action culturelle extérieure.

Malgré le dernier remaniement ministériel qui aurait pu donner au président de la République la possibilité d’honorer cette demande, rien n’a été fait. Pourtant, ce n’était pas moins qu’un groupement de sénateurs appartenant à la majorité comme à l’opposition qui avait émis l’idée de la création de ce secrétariat.

Jacques Legendre, président de la commission des affaires culturelles, fait un constat simple mais inquiétant : « Les crédits consacrés au rayonnement culturel ont chuté de 10 % entre 2005 et 2008, ils vont chuter à nouveau de 13 % cette année, de 11 % en 2010 et de 10 % en 2011 ».

La proposition de créer un secrétariat d’Etat à la francophonie, à l'audiovisuel extérieur et aux relations culturelles extérieures émanait d’une des recommandations d’un rapport des commissions sénatoriales aux Affaires étrangères et aux Affaires culturelles unanimement adopté par le Sénat peu avant le remaniement ministériel.