Remise du premier Prix international du livre arabe

Clément Solym - 13.03.2008

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - Baha - Taher


Le prix, qui est en association avec le Booker Prize Foundation, vise à récompenser l'excellence dans la création littéraire contemporaine arabe et à encourager la lecture de la littérature arabe dans le monde entier. Pour être retenus, les livres devaient avoir été publiés en arabe à l'origine ou à la traduction.

Baha Taher l’emporte avec son roman Sunset Oasis :

Le gagnant, choisi parmi les six titres retenus, était Sunset Oasis par l'écrivain égyptien Baha Taher. Le roman, construit autour d’éléments historiques, est décrit comme une «histoire d'amour compliquées », traitant de nombreuses grandes questions humaines. Taher a reçu 60000 $ : 50000 $ pour avoir été le gagnant et 10000 $ pour avoir été sur la liste restreinte des nominés. Sunset Oasis sera maintenant traduit en anglais et en français.

Les autres livres retenus étaient : June Rain de Jabbour Douaihy, The Land of Purgatory de Farkouh Elias, In Praise of Hate de Khaled Khalifa, Walking in the Dust de May Menassa, et Swan Song de Saïd Mekkaoui. Chacun de ces auteurs a reçu un prix de 10.000 dollars.

Un prix en faveur de la promotion du livre de langue arabe :

Le Prix International de livre arabe est géré par un conseil d'administration indépendant, dont Jonathan Taylor, président du Booker Prize Foundation. S'exprimant lors du dîner de gala, Taylor a déclaré que ce prix a servi à « récompenser des auteurs de fictions remarquables reconnus par tout un lectorat », en ajoutant que la fiction arabe « mérite d'être beaucoup plus largement connue qu'elle ne l'est ».

En acceptant son prix, Taher a dit qu'il était très satisfait du résultat mais a ajouté que sa première pensée allait aux autres candidats retenus. «La littérature est créatrice de collègues ; elle n'est pas fondée, comme le football, sur des scores calculés, mais elle peut s’appréhender par de nombreux critères », a-t-il dit. Il a ajouté qu'il était persuadé que les autres candidats retenus pourront être récompensés dans les années à venir.