Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Rentrée littéraire du Forum Fnac : de la Tour d’Ivoire aux Blancs Manteaux

Nicolas Gary - 17.09.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - rentrée littéraire Fnac - forum fnac littérature - forum fnac rentrée littéraire


Ce week-end, la Fnac avait donné rendez-vous au public à la Halle des Blancs Manteaux. L’occasion d’ouvrir une librairie temporaire aux couleurs de l’enseigne, désormais fusionnée avec Darty. Et d’inaugurer la rentrée littéraire comme il se doit — également de faire passer quelques messages clairs…

Fnac Forum 2017

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

L’an passé, quand Fnac a investi le Carreau du Temple, on misait sur une architecture plus métallique, style architecture industrielle. Mais également sur une superficie de 2000 m2 : certains y voyaient déjà la fin du Salon du livre de la Porte de Versailles. Mais il est des habitudes difficiles à enterrer. 

 

Pour la nouvelle édition du Forum Fnac, la Halle des Blancs manteaux avait quelque chose de plus modeste : deux fois moins de surface au sol. « Cela donne au moins l’impression d’accueillir plus de visiteurs », remarquait un attaché de presse. « Ça fait moins vide en fait. » Indiscutablement. 

 

Mais le lieu a également une histoire très marquée avec la littérature : chaque année, le salon des éditeurs indépendants y prend ses quartiers, organisé par L’Autre livre. L’espace est alors prêté par la mairie — impossible de savoir si la Fnac a bénéficié du même traitement, ou payé sa location. « Soutenir l’édition indépendante, c’est une chose. Pour un acteur privé de cette ampleur, la gratuité aurait plus de mal à passer », observait un membre de L’autre livre. Pour l'heure, aucune réponse du côté de la Mairie.
 

Véronique Olmi reçoit le Prix du Roman Fnac 2017 pour Bakhita

 


Marquer la rentrée d'une empreinte Fnac


Qu’importe : Fnac marque le coup de la rentrée, et outre la remise de son Prix du Roman, sonne l’arrivée de la rentrée littéraire sur Paris. Quelque temps auparavant, Nancy accueille son Livre sur la place, évidemment, mais les Parisiens ne boudent pas leur plaisir. L’édition reste une activité fortement concentrée sur Paris : la Fnac envoie donc un message très simple — et très fort.

 


 

Durant les trois journées, la fréquentation semblait fluide : la journée du samedi, très passante à l’extérieur, n’a pas manqué son rendez-vous. Les fans de Guillaume Musso se sont massés pour obtenir quelques instants précieux et le Graal d’une dédicace. Quant aux tables rondes, organisées dans la seconde partie du lieu, elles ont été diversement suivies. 
 

Retrouver Jean-Baptise Andrea, Gilles Marchand, Monica Sabolo et l’exceptionnel (si, si, un plaisir à écouter autant qu’à lire) Miguel Bonnefoy à converser allégrement ne manquait assurément pas de charme. Avec une centaine de places assises et une trentaine de places allongées — sur coussin ou canapé, c’est selon — le public pouvait confortablement prendre place. 


Fnac Forum 2017
Miguel Bonnefoy - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Nicolas Gaudemet, directeur commercial du pôle Culture de Fnac (impliquant livre, disque et vidéo), vivait sa première édition. Arrivé dans l’enseigne en juillet dernier, il affiche un certain plaisir « à voir la fréquentation, et le lieu où l’événement s’implante cette année ». Certes plus petit — on dit plus cosy — « l’espace est convivial, et profite d’une amélioration notable de la mise en volume des titres présentés ». 

 

Plus de livre, moins d'espaces
 

En effet, contrairement aux tables plus élégantes peut-être de l’édition 2016, on découvre une offre beaucoup plus riche en 2017. Des tables, des gondoles de livres, avec un réel enrichissement des gammes proposées – pratique, bandes dessinées, comics et mangas, et bien évidemment littérature. Une fois encore, c’est la rentrée, et il ne faut pas manquer le créneau.

 

Plutôt « satisfait de cette organisation, dans un beau décor », Nicolas Gaudemet loue surtout le corner dédié à la jeunesse. « Un segment important, et l’on y retrouve constamment des enfants, quel que soit le moment de la journée », ajoute une hôtesse Fnac. Avec plus de 10.000 visiteurs revendiqués, l’événement veut donc incarner « un grand rendez-vous de la rentrée littéraire ».

 

Enfin, la lecture numérique n’était pas oubliée. Outre le corner dédié, le concours parrainé par Kobo, dans le cadre du service d’autopublication, Writing Life, a un nouveau lauréat, Cedric Lalaury et son roman Il est toujours minuit quelque part. 

 

Ce dernier est commercialisé dès à présent en ebook et sera publié en février 2018 au format papier chez Préludes. « Une évidence, un coup de cœur général qui révèle un vrai talent d’auteur », précise Véronique Cardi, Directrice générale du Livre de Poche et des éditions Préludes.


Fnac Forum 2017
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 


Pour le Forum de l’année prochaine, il faudra certainement améliorer la signalétique, y compris pour la littérature, compensée par l’attitude parfois envahissante des libraires. Le parcours est trop linéaire pour saisir pleinement toute l’ampleur de la gamme. 

 

Et peut-être inverser les espaces : les signatures à l’arrière pas à l’avant, pour inciter les visiteurs à mieux découvrir l’ensemble des lieux. On attend simplement les données de fréquentation – et le chiffre d'affaires, qu'il sera intéressant de découvrir...

 

« Gratuit et ouvert à tous, le Forum Fnac Livres illustre l’engagement de la Fnac en matière de soutien à la création littéraire et d’accessibilité à la culture », assure un communiqué, qui donne évidemment rendez-vous l’année prochaine. 


<

>



 

Humeur et billets de la rentrée littéraire 2017

 

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires