Réparer les vivants à la Mostra de Venise

Victor De Sepausy - 07.09.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Réparer - vivants - adaptation


Réparer les vivants a marqué l’année 2014. Avec ce roman centré sur la question de la greffe d’organes, Maylis de Kerangal a connu un succès retentissant, avec plus de 200 000 exemplaires vendus. Adapté au cinéma par Katell Quillévéré, ce best-seller a été présenté dimanche à la Mostra de Venise, rapporte l'AFP.

 

On découvre à l’écran le destin de Simon, jeune surfeur qui perd la vie dans un accident de voiture au tout début de l’histoire. On suit ensuite pas à pas les différentes étapes qui vont aboutir au don de ses organes. Ce jeune homme blond est interprété par Gabin Verdet.

 

Dans la peau de ses parents, on retrouve le duo Emmanuelle Seigner et Kool Shen. Face à l’état de mort cérébrale dans lequel est réduit brutalement leur fils, il leur faut prendre une décision. En parallèle, on suit le destin de Claire, jouée par Anne Dorval, qui, elle, attend une greffe du cœur.

 

Pour adapter le roman et écrire le scénario, la réalisatrice française âgée de 36 ans, s’est tournée vers Gilles Taurand. Tout est dans le suspense dans ce film, même si l’on connaît déjà la fin par avance. Il faudra encore attendre le 2 novembre prochain pour pouvoir aller voir ce long métrage en salle. Auparavant, il sera aussi présenté au Festival du film de Toronto.


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages : 304
Traducteur :
ISBN : 9782070462360

Réparer les vivants

de Maylis de Kerangal(Auteur)

"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps." Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime,

J'achète ce livre grand format à 7.70 €