Restauration de la Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol

Julien Helmlinger - 25.02.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Marcel Pagnol - Trilogie marseillaise - Restauration


Depuis le mois de décembre dernier, 75.000 euros ont été collectés via la plateforme Ulule, qui s'ajoutent aux aides du CNC, du Fonds culturel franco-américain et de la Cinémathèque française, pour permettre le financement de la restauration du premier négatif de la Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, tournée dans les années 1930. Avec cette restauration il sera possible de revoir au cinéma ces films dans leurs versions originales.

 

Fanny

 

 

Pour inaugurer l'année du 120e anniversaire de la naissance de l'académicien d'Aubagne, des images restaurées de sa Trilogie marseillaise ont été projetées ce lundi au restaurant du Fouquet's, à Paris. Marius, Fanny et César ont été réalisés respectivement en 1931, 1932 et 1936, par Alexandre Korda, Marc Allégret et Marcel Pagnol. L'écrivain a signé les scénarii et dialogues.

 

« La souscription a été un succès. Il nous fallait au moins 50.000 euros pour remettre en état le premier négatif : nous avons réuni 75.500 euros ! Ce qui manque, nous le mettrons nous-mêmes », s'est réjoui Nicolas Pagnol, petit-fils de l'auteur. Les négatifs ont été confiés au laboratoire Digimage Classics de Joinville-le-Pont, Val-de-Marne. Fanny, le négatif le moins abîmé est sauvé en premier.

 

Mais les pellicules originales sont pour certaines gravement endommagées, et nécessitent parfois des soins importants en raison de moisissures et autres déchirures. Le format du négatif d'origine, 35mm, sera conservé, mais sa nouvelle matière, le polyester, prolongerait sa durée de vie de 100 à 150 ans.

 

Selon le petit-fils fils de Marcel Pagnol, Cannes Classics, une section du festival dont le but est de faire redécouvrir des films patrimoniaux au public, projettera Marius au mois de mai, avant qu'il ne soit diffusé sur la chaîne franco-allemande Arte. Nicolas Pagnol ne compte pas s'arrêter là et projette la restauration de 14 autres films produits et réalisés par son grand-père.


A noter qu'à partir de ce 28 février, date d'anniversaire de l'écrivain, une trentaine de manifestations sont programmées à Aubagne et dans ses environs.