Retour de la Comédie française salle Richelieu en janvier

Clément Solym - 03.06.2012

Culture, Arts et Lettres - Théatre - saison - Comédie française - théâtre


La saison 2012-2103 de la Comédie française démarrera par un déménagement, puisque l'on quitte le Théâtre Éphémère pour retrouver la salle Richelieu, avec une quinzaine de nouvelles créations originales prévues pour inaugurer le renouveau de cette saison. Et sont promises « des batailles lit­té­raires, intel­lec­tuelles, poli­tiques et esthétiques », explique l'administratrice générale, Murielle Mayette. 

 

Et parmi les grandes oeuvres à découvrir, symboliquement, une pièce de Saadallah Wannous, le dramaturge syrien décédé en 97, dont la Comédie jouera Rituel pour une métamorphose. Une approche de son théâtre, ancré dans la relation que les personnes entretiennent avec le pouvoir. 

Son œuvre comprend une dizaine de pièces qui ont profondément marqué le théâtre arabe, dont Fête pour le 5 juin, La Tête du mamelouk Jâbir, Le roi est le roi. Il a en outre dirigé la revue trimestrielle Al-Hayât al-masrahiyya ("La Vie du théâtre") publiée à Damas, ainsi que la collection d'ouvrages collectifs Qadâyâ wa shahâdât ("Questions et témoignages ") vouée à la critique de la pensée arabe contemporaine. Deux de ses pièces, Miniatures et Rituel pour une métamorphose ont été traduites en français (Actes Sud-Papiers/Sindbad, 1996).

Retrouver tous les livres de Saadallah Wannous en librairie

 

D'autres textes politiques, comme l'Antigone de Jean Anouilh ou encore le Phèdre de Racine seront présentés durant cette saison. On s'attend également à beaucoup avec la venue de Dmitri Tcherniakov, qui prendra la responsabilité de ce dernier. Le metteur en scène aura fort à faire avec le texte de Racine, et s'était déjà fait remarquer en 2008, alors que l'Opéra de Paris avait fait venir pour le Galais Garnier Eugène Onéguine, qui avait été créé au Bolchoï. ( voir Toute la culture

 

 

 

D'autres choses moins traditionnelles viendront comme le Troïlus et Cressida de Shakespeare, ou encore le conte des Trois petits cochons, proposé au Studio-Théâtre. Marivaux et Paravidino seront également de la partie, avec Le jeu de l'amour et du hasard et La maladie de la Famille M.

 

D'autres classiques viennent parser la saison : Hernani de Hugo, ou La place royale de Corneille, qui n'avait jamais connu la Comédie. Candide est aussi de retour et La tête des autres de Marcel Aymé. 

 

Enfin, notons qu'un vieil invité, très longtemps interdit dans l'établissement, fera son grand retour, il s'agit du Don Juan de Molière, qui avait été interdit durant plus de deux siècles, et que l'on n'avait pas revu depuis 15 années dans l'établissement. 

 

La nouvelle saison n'est pas encore présentée sur le site officiel.