Retour de Randall Flagg par le réalisateur de Jason Bourne ?

Julien Helmlinger - 28.11.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Stephen King - Doctor Sleep - Le Fléau


Tandis que le projet de réadaptation du livre Le Fléau signé Stephen King cherche toujours son réalisateur, Ben Affleck puis Scott Cooper ayant successivement abandonné le projet [premier symptôme de la pandémie ?], la Warner n'est toutefois pas encore à court de ressources. Cette fois, c'est le réalisateur de la saga Jason Bourne, Paul Greengrass, qui serait convoité par le studio pour concocter une version cinématographique de l'épopée postapocalyptique déjà déclinée en téléfilm bien kitsch en 1994.

 

 

 Illustration à partir des couvertures des 3 tomes parus chez J'ai Lu

 

 

Paul Greengrass, le réalisateur de Jason Bourne, est passé maître dans le film d'action et pourrait désormais s'essayer au genre horrifique en adaptant Stephen King. Le Fléau, ou The Stand en VO, est un roman postapocalyptique initialement paru en 1978 avant d'être réactualisé en 1990. Le livre nous présente l'histoire épique d'un conflit tout ce qu'il y a de plus manichéen, situé principalement aux États-Unis.

 

Tout commence par une bévue au sein d'un laboratoire militaire secret. Celle-ci provoque la propagation d'une « super-grippe » qui décime une bonne part de la population mondiale. La quête débute alors pour les rares survivants, visiblement immunisés contre le virus, et qui vont se diviser en deux camps diamétralement opposés, comme appelés en rêves par deux « gourous » : le destructeur Randall Flagg pour les uns, la Mère Abigaël pour les autres...

 

Ce mystérieux personnage de Randall Flagg est cher à l'imaginaire de Stephen King, si bien qu'il apparaît plusieurs fois dans son oeuvre, sous plusieurs noms, mais généralement reconnaissable à ses initiales R.F. Le maître de l'horreur annonçait dernièrement à ses fans qu'il renonçait à lui créer sa propre histoire, de peur de le rendre « trop cohérent ».

 

Un projet ciné aussi chaotique que son récit ?

  

Depuis 2011, l'équipe des studios Warner Bros rencontre quelques difficultés à trouver leur réalisateur. Celui de Harry Potter, David Yates, a été le premier à donner son accord en juillet, avant d'abandonner l'entreprise au bout de quelques mois. Selon lui, le roman ne présentait pas assez de matière à scènes d'action explosives.

 

En octobre, a été évoqué ensuite Ben Affleck. Lui aussi a finalement décliné l'offre en raison d'un agenda surbooké notamment par la préparation de Gone Girl, de David Fincher, du Batman VS Superman de Zack Snyder, sans oublier le tournage de son propre long métrage Live by Night. Ce dernier a alors laissé sa place à Scott Cooper, qui a renoncé à son tour le navire pour quelques divergences d'opinions avec la Warner.

 

Il reste donc à attendre la confirmation de Paul Greengrass, pour ce projet épique qui semble bien peiner à prendre forme. Dans les années 90 il avait été adapté sous la forme d'un feuilleton en deux épisodes par Mick Garris, notamment avec Gary Sinise, ou encore sous forme de comics estampillés Marvel et publié actuellement en France par les éditions Delcourt.

 

Si le scénario ne vous fait pas peur, peut-être que le côté kitsch de la bande-annonce du téléfilm vous donnera davantage de frissons :