Riccardino, lecture inédite du roman posthume d'Andrea Camilleri

Nicolas Gary - 16.05.2020

Culture, Arts et Lettres - Salons - Andrea Camilleri - salon livre Turin - Riccardino lecture chapitre


Andrea Camilleri, le créateur du commissaire Montalbano est décédé le 17 juillet 2019. Un drame pour l’Italie, et plus encore pour sa Sicile natale. À 93 ans, le romancier emportait un univers unique. Mais comme toute légende, elle devait se prolonger avec le temps.


premio chiara, CC BY 2.0
 

Elvira Sellerio, l’éditrice italienne de Camilleri, conservait dans un coffre-fort deux textes manuscrits : en décembre 2017, elle l’avait publiquement admis. Le premier Il campo del vassaio, paru le 20 mars 2008, n’a rien de fantastique. En revanche, un autre livre, qui raconte le départ de Montalbano, a fini par devenir un mythe. Riccardino était né.

Camilleri l’avait annoncé : ce sera la fin de son personnage, car contrairement à un Sherlock Holmes ou un Maigret, le commissaire sicilien vieillissait au fil des ouvrages. Son idée de rédiger le dernier chapitre de ses aventures devait prendre du temps. Et ne pas décevoir les lecteurs — qui attendent depuis un long moment que Montalbano envoie tout péter pour vivre avec Livia. 

L’écrivain avait d’ailleurs envisagé, dès 2005 et assez sereinement, que le livre puisse sortir de façon posthume. Une dizaine de jours après sa mort, la prophétie s’est réalisée : l’éditrice a annoncé officiellement que Riccardino, conservé précieusement depuis des années dans ce coffre-fort — et alors que d’autres aventures continuaient de sortir — serait publié, avec l’accord de l’auteur, sous quelque temps.

La maison d’édition basée à Palerme, Sellerio Editore, a prévu la sortie pour le mois de juillet. Les passionnés avaient d’ailleurs pu en découvrir un extrait, diffusé à cette adresse.

Mais ce sera à l’occasion du Salon du livre de Turin, qui a choisi de se dématérialiser pour assurer une édition 2020, qu’une lecture exceptionnelle sera organisée. Antonio Manzini, acteur, réalisateur et auteur de romans policiers (largement traduit en français), fera une lecture ce 16 mai du premier chapitre, à l’occasion du SalTo EXTRA

Une rencontre unique, qui prolonge d’ailleurs l’amitié entre les deux hommes : l’auteur de Rocco Schiavone avait rencontré le créateur de Montalbano à l’âge de 22 ans, à l’académie d’arts dramatiques Silvio D’Amico de Rome. Ils avaient alors lié une relation qui ne prit fin qu’avec la mort du maestro


Pour écouter la lecture, prévue à 18 h 20, ce sera par ici.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.