Risque de malédiction vénérienne et millénaire à Chypre

Clément Solym - 13.07.2008

Culture, Arts et Lettres - Expositions - malediction - sexuel - pénis


On pourra toujours construire des châteaux à Cythère, mais on prendra désormais garde... à sa zigounette. Sur le site royal d'Amathonte, non loin de Limassol, sur l'île de Chypre, une équipe archéologique menée par Pierre Aubert, et travaillant pour l'École française d'Athènes a révélé une plaquette pour le moins inquiétante.

Datée du VIIe siècle, « une malédiction est inscrite en grec sur une tablette de plomb, et une partie de la phrase se lit comme tel : 'Que ton pénis te fasse mal quand tu fais l'amour'. », explique explique Pierre Aubert. On y trouve également le portrait d'un homme qui détient ce qui devrait être un sablier. À cette date, le christianisme s'était fortement développé, et le chercheur estime que cette malédiction met en garde contre des pratiques rituelles païennes.

Amathonte fut bâtie par les Phéniciens en 1.500 av. J.-C. connut une grande prospérité du fait de la culture céréalière et de l'exploitation de mines de cuivre. Capitale du monde antique sous l'époque romaine, le déclin la frappa environ cinq siècles après la date à laquelle la tablette fut réalisée.

Les fouilles qui débutèrent sur le site en 1975. Chypre fut par ailleurs un lieu dédié à la déesse Aphrodite, qui délaissa Cythère, trop petite à son goût. Cette dernière, déesse de l'amour, sous toutes ses déclinaisons, ne manqua elle-même pas de châtier les mortels qui l'irritèrent. On se souviendra de Pasiphaé qui coucha avec un taureau, et accoucha du Minotaure, ou encore les Filles du roi de Chypre qui refusèrent de lui rendre hommage et que la déesse força à se prostituer.

Amathonte compte parmi ses monuments un palais royal, un sanctuaire d'Aphrodite, une agora. On découvrira aussi l'acropole, la ville basse et le port.


Crédit photo : Wikipédia