Romain Gary s'expose au Musée des lettres et manuscrits

Clément Solym - 20.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - exposition - romain - gary


Né en 1914, Romain Gary décida de mettre un terme à sa vie le 2 décembre 1980. Voilà donc trente ans que l’auteur de La Promesse de l’aube a disparu. C’est à cette occasion que le Musée des lettres et manuscrits a décidé de réunir 160 manuscrits et documents autour de cet auteur afin de les présenter au public.

Dénommé « Romain Gary, des Racines du ciel à La Vie devant soi », cette exposition vous invite, dès le vendredi 3 décembre 2010 (jusqu’au 20 février 2011), à un cheminement à travers la présentation de textes et de documents souvent inédits, voire inconnus.


Romain Gary, de son véritable nom Roman Kacew, reste un étrange personnage dans l’univers de la littérature. Ayant plusieurs cordes à son arc, il fut aussi bien écrivain que diplomate, cinéaste ou reporter et, en son temps, un grand illusionniste.

Seul écrivain à avoir deux fois obtenu le prix Goncourt, il jongla toujours entre de nombreux pseudos pour écrire. Et, s’il obtint la fameuse récompense pour Les Racines du ciel en 1956 sous le nom de Romain Gary, c’est sous celui d’Emile Ajar qu’on lui octroya le prix pour La Vie devant soi en 1975.

Cette exposition vous propose de retracer la vie de Romain Gary tout en abordant, tour à tour, les différentes facettes de ce personnage complexe.