Romans et récits : des sources d’inspiration pour le théâtre

Cécile Mazin - 24.09.2019

Culture, Arts et Lettres - Théatre - romans théâtre - adaptation récit - source inspiration


Si les livres sont une mine inépuisable d’inspiration pour le théâtre, l’exercice est toutefois périlleux. Adapter un texte au théâtre demande en effet des coupures, du montage, du collage et de la réécriture du texte source. Pour rester bref, beaucoup de manipulations. Parfois réalisée par l’auteur en personne, l’adaptation peut aussi se faire par un metteur en scène qui pourra, s’il ne désire pas rester fidèle au récit de base, au contraire s’affirmer avec une réinvention très libre de l’œuvre.


licence pixabay

 

L’adaptation, l’essence du théâtre


Transposer un récit d’un genre littéraire, quel qu’il soit, en une pièce de théâtre semble être l’essence même de celui-ci. L’adaptation est en effet une forme de réécriture que l’on retrouve depuis des siècles.


D’ailleurs, dès la naissance du genre, on retrouvait déjà de nombreuses sources et configurations de transposition. Les tragédies grecques de l’antiquité, par exemple, se sont inspirées de mythologies plus anciennes, puis, plus tard, de grands textes flamboyants comme l’Iliade ou l’Odyssée.


On retrouve ensuite, dans les pièces de théâtre du Moyen-Âge, des scènes amenant à la vie les différents versets de la Bible. Plus récemment, le célèbre dramaturge Shakespeare s’est beaucoup inspiré de l’Histoire elle-même pour écrire.


Peut-on faire une pièce de théâtre de tout ?

 

C’est en tout cas ce qu’Antoine Vitez a affirmé : « On peut faire théâtre de tout ». Pourtant, et les amateurs de théâtre le découvrent très vite, si un roman se suffit à lui-même, il convient d’employer de ruses parfois compliquées à mettre en œuvre sur une scène.


C’est ce que l’on apprend chaque jour dans les cours de théâtre Candela ou en province : comment peut-on transposer ce qui n’est pas dialogue, tels les descriptions ou les commentaires ? Peut-on reproduire n’importe quelle ambiance avec un simple décor et des bruitages ? Ou encore, comment montrer des espaces qui n’en finissent pas, comment faire traverser plusieurs années aux spectateurs ou les faire passer d’une scène à une autre ?


Mettre en scène, une manière de rendre un hommage


Mettre en scène, c’est littéralement donner vie à des personnages. Pour certains metteurs en scène, c’est même une manière de ressusciter l’auteur tant admiré de l’œuvre source. Et en effet, de nombreux auteurs modernes assistent de nos jours aux adaptations théâtrales de leur œuvre et voient cette transposition comme une reconnaissance, voire un véritable hommage.
 

Il est intéressant de voir, sur scène, comment on peut tirer d’un grand livre un vrai spectacle, tandis que tous deux sont inspirés par la même intrigue, les mêmes personnages, cette adaptation donne lieu à deux visions artistiques ne parlant pas le même langage.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.