Ryoko Sekiguchi reçoit le Prix Mange, Livre ! pour Nagori

Antoine Oury - 11.09.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Ryoko Sekiguchi livre - Prix Mange, Livre - Nagori


Lundi 9 septembre, au restaurant Rouge Barre à Lille, le jury du Prix Mange, Livre !, constitué de journalistes et de chefs, a attribué le prix 2019 à l’ouvrage de Ryoko Sekiguchi, Nagori, publié par les éditions P.O.L. Chaque année, cette récompense salue un livre qui met en avant une alimentation issue de pratiques respectueuses de la nature et de la biodiversité et incitant à manger mieux et sain.

© Renaud Wailliez


Autrice, traductrice et férue de cuisine, Ryoko Sekiguchi nous initie à une poétique du goût forgée sur une sensation aigüe de ce que la nature nous offre, au-delà même d’une réflexion sur la saisonnalité. Au-delà de l’objet littéraire, ce joli livre donne surtout une formidable envie de cuisiner et de mieux savourer.

Le résumé de l'éditeur pour Nagori :
 

Nagori, littéralement « l'empreinte des vagues », signifie en japonais la nostalgie de la séparation, et en particulier, la nostalgie de la saison qu'on ne laisse partir qu'à regret. Le goût de Nagori annonce déjà le départ imminent de tel fruit, tel légume, jusqu'aux retrouvailles l'année suivante, si l'on est encore en vie. De nos jours, on invoque les saisons comme un temps comptable. Saisons à découper, à dénommer, à désirer ou à oublier. Et selon quels critères ? Cet étonnant et savoureux petit livre nous propose de faire la découverte de l'art poétique et culinaire japonais en méditant sur nos émotions qu'éveillent les saisons, et leur disparition. Sur l'empreinte fugitive des goûts et des saveurs dans le corps et la mémoire, les paysages, la littérature...



Le jury a salué « une fable écologique qui invite à renouer avec les saisons et à rester sensible à la nature qui nous entoure et nous nourrit ». Le prix sera remis en octobre au Furet du Nord de Lille, lors d'une soirée littéraire et culinaire.

En plus de l’ouvrage lauréat, 4 ouvrages, parus sur la période juin 2018 — juin 2019, étaient en lice, sélectionnés par un comité d’experts (libraires, journalistes) en partenariat avec la librairie Le Furet du Nord :

Histoires de l’alimentation de Jacques Attali, Éditions Fayard
Zéro plastique dans nos océans de Nathaly Ianniello, Éditions Vagnon
Les guerres du bio de Stenka Quillet, Éditions Grasset
La fin de l’alimentation de Wilfried Bommert et Marianne Landzettel, Éditions Librairie Vauvert
  
Le jury 2019 réunissait Chloé Charles, traiteur à Paris ; Julien Duboué, chef de A Noste, Boulom, la Dalle à Paris ; Maxime Frédéric, chef pâtissier du George V à Paris ; François-Régis Gaudry, journaliste ; Catherine Kluger, fondatrice des Tartes Kluger et de Granola SuperNature ; Romain Meder, chef du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris, et Steven Ramon, chef du Rouge Barre à Lille.

Ryoko Sekiguchi - Nagori, la nostalgie de la saison qui s'en va - P.O.L - 9782818046616 - 15 €

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : P.O.L
Genre : littérature
Total pages : 140
Traducteur :
ISBN : 9782818046616

Nagori, la nostalgie de la saison qui s'en va

de Ryoko Sekiguchi

Nagori, littéralement " l'empreinte des vagues ", signifie en japonais la nostalgie de la sépara- tion, et en particulier, la nostalgie de la saison qu'on ne laisse partir qu'à regret. Le goût de Nagori annonce déjà le départ imminent de tel fruit, tel légume, jusqu'aux retrouvailles l'année suivante, si l'on est encore en vie. De nos jours, on invoque les saisons comme un temps comptable. Saisons à découper, à dénommer, à désirer ou à oublier. Et selon quels critères ?Cet étonnant et savoureux petit livre nous propose de faire la découverte de l'art poétique et culinaire japonais en méditant sur nos émotions qu'éveillent les saisons, et leur disparition. Sur l'empreinte fugitive des goûts et des saveurs dans le corps et la mémoire, les paysages, la littéra- ture...

J'achète ce livre grand format à 15.00 €