Salon du livre 2009 : L'inauguration sur la pointe de pieds

Clément Solym - 13.03.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - salon - livre - premiers


Voilà, le coup d'envoi est donné et hier soir, le public invité pour l'inauguration s'est précipité en masse... sur les petits fours. Il faut dire qu'il régnait une ambiance plus chaleureuse que l'an passé, comme si les exposants avaient à coeur que cette année soit plus festive ou plus conviviale.


« C'est vrai que nous avons peut-être envie de garder un bon souvenir de 2009 : l'an passé, c'était pas ça », nous confie un éditeur de littérature.


Quelques tours entre les stands, chacun déambule, mais l'affluence très vite gagne l'ensemble du Salon et l'on se demande si l'on parviendra à supporter trois jours entiers à ce rythme. Ce soir, personne n'a vraiment la tête à travailler et l'on discute de tout, de rien avec les amis qui sont passés prendre un verre ou les curieux qui demandent des informations.


Mais cette ambiance nous interpelle : l'an passé, tout cela ne semblait pas aussi calme... L'absence de Christine Albanel est particulièrement remarquée et peu appréciée : on reproche volontiers à la ministre de la Culture de n'avoir pas fait le déplacement, quelle qu'en soit la raison. « C'est vrai qu'envoyer NKM, ça fait un un peu cheap... D'autant qu'on parle du Salon du livre, même si le numérique prend une grande place cette année... » Et les différentes maisons que nous avons pu aborder étaient unanimes sur le sujet...


Dans notre tour de table, ou de stand, nous avons l'occasion de remarquer quelques petits changements, mais dans l'ensemble, on dirait presque que les stands n'ont pas bougé par rapport à l'an passé. Bon. Une nouvelle journée s'annonce, un petit tri dans les premières photos et on va pouvoir y aller...