Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Salon du livre 2012 : fréquentation en hausse, ventes plus aléatoires

Clément Solym - 20.03.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - salon du livre 2012 - fréquentation - ventes


Cette fois ça y est, c'est fini. Après quatre jours à courir en tout sens, d'Assises du livre numérique en rencontres d'auteurs, le salon a fermé ses portes. Sonne l'heure d'un premier bilan à chaud. D'avis général, la fréquentation a sensiblement progressé. Et d'ailleurs, le Salon affiche une hausse de fréquentation de 5 % pour cette 32e édition. 

 

Chez Odile Jacob, on constate un salon « très satisfaisant », notamment par l'attachement des lecteurs aux essais. « Nous sommes recherchés pour nos spécificités », nous assure-t-on.

 

On explique au stand de Stock comme chez Nathan que le public s'est réellement fait à la concentration des événements sur 4 jours contrairement à 6 en 2010. Le phénomène de baisse est bien un mauvais souvenir. Et ce n'est pas la foule sur le stand de Flammarion qui le démentira.

 

Les conséquences sur les ventes sont naturelles. Entre le stand Seuil et l'Olivier, le libraire partenaire du groupe La Martinière avance un « léger mieux », comprendre un chiffre supérieur pour ce lundi en comparaison au troisième jour de l'année précédente.

 

Bémol notable, sur l'espace d'un très grand éditeur on nous confie que le coût du billet d'entrée a grevé le budget achat. Sans possibilité d'obtenir des réductions sur les espaces d'exposants, plusieurs acheteurs - ignorant la loi sur le prix unique - se retrouvent à grogner un peu.