Salon international du livre d'Alger : les livres religieux et parascolaires se partagent la vedette

Clément Solym - 05.11.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - salon - international - Alger


Les exposants du 13ème Salon international du livre d’Alger se frottent les mains, et il y a de quoi. Alors que la manifestation ferme ses portes aujourd’hui, de nombreux titres sont déjà épuisés. Les ventes réalisées par les différents stands dépassent souvent les attentes des exposants.

Le public est prioritairement attiré par les livres religieux et parascolaires. Beaucoup d’étudiants ont fait le déplacement dans l’espérance de trouver des titres à des prix plus bas que dans les librairies classiques. Et ils ne sont pas déçus de leurs trouvailles…

Les titres dédiés à la jeunesse rencontrent également un grand succès. Certains éditeurs sont même obligés de fermer épisodiquement l’entrée de leur stand pour permettre au public de prendre son temps pour choisir les titres qui feront le bonheur des petits.

Ce salon permet d’offrir un choix remarquable pour le public qui profite de l’occasion pour garnir utilement sa bibliothèque. Les grands classiques de la littérature se vendent aussi très bien. En revanche, les livres d’arts rencontrent peu d’acquéreurs.

Il reste un secteur très lucratif, celui du livre religieux. C’est assurément lui qui passe en tête des ventes. Depuis l’ouverture du salon, les maisons d’édition spécialisées dans ce domaine font le plein d’acheteurs avec des prix très attractifs. Il reste à attendre quelques jours pour connaître les chiffres de fréquentation pour cette nouvelle édition qui s’annonce déjà comme un grand succès.