Salon international du livre et de la presse de Genève

Clément Solym - 30.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - salon - international - livre


Le Salon littéraire de Genève a commencé le 29 avril et continue jusqu'au 3 mai. Au pays de l'horloge, on se règle à l'heure du numérique !

L'objectif du président du Salon, Patrick Ferla, est de « remettre l'écriture et la création au premier plan .» Il a donc invité cinq-cent-quarante auteurs, mais aussi des professionnels du théâtre et du cinéma, pour débattre de la complexité de l'écriture. L'écrivain Paolo Coelho témoigne de l'influence du numérique sur son style.

Daniel Pennac, Jean-François Balmer et le directeur de Théâtre Jean Liermier feront aussi des lectures publiques.
Le visiteur rencontre les éditeurs, petits et grands, et fait dédicacer ses livres. Il découvre également à la culture vivante d'Arménie et à l'art franc-maçon !
 



Des livres numériques

Mais le point fort du Salon est le Laboratoire des nouvelles lectures. Organisé par l'Office fédéral de la culture (OFC), il regroupe des ateliers professionnels de fabrication de livres électroniques, et des actions pour favoriser l'évolution vers le numérique, l'« élément clé de l'accès à la culture de 2012 à 2015 !» 

Les conférences et le blog permettent aux auteurs, aux éditeurs, aux bibliothécaires et aux lecteurs d'exprimer leur opinion sur le livre électronique. L'OFC a lancé, en ligne, le concours du « livre de demain ». L'ouvrage utopique est odorant, projetable, ou adapté aux handicapés...

(Via LecturesLab)