medias

Salon littéraire de Hong Kong : la venue d'un auteur dissident annulée

Antoine Oury - 08.11.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - hong kong liberte expression - auteurs chine - livres chine censure


Les nouvelles en provenance de Hong Kong ne sont pas bonnes pour la liberté d'expression, ces dernières semaines. Après la fermeture de la dernière librairie de la ville proposant des livres interdits en Chine, la venue d'un auteur chinois dissident, Ma Jian, au Salon littéraire international de Hong Kong, a été annulée.


Hong Kong Pavillon - Frankfurt Buchmesse 2015
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

C'est sur Twitter que Ma Jian, auteur chinois dissident expatrié à Londres, a signalé que son intervention au Salon littéraire international de Hong Kong avait été annulée, sans motif. « On vient de me dire que mes deux événements au Festival littéraire international de Hong Kong cette semaine ne peuvent plus avoir lieu à Tai Kwun, où se déroulent tous les autres événements. Un autre lieu devra être trouvé. Aucune raison ne m'a encore été donnée », a-t-il écrit.

 

 

Dans un second message, l'écrivain a précisé qu'il n'entendait pas utiliser Tai Kwun comme une plateforme politique, mais comme un lieu où parler de son dernier roman et de son écriture en général. « Mes “opinions politiques” sont simples : je crois en la libre pensée et en la libre expression. Sans elles, la vie n'a pas de sens », a-t-il indiqué toutefois.

 

Dans un communiqué, le directeur du Centre culturel de Tai Kwun, Timothy Calnin, avait en effet indiqué que les rencontres avec Ma Jian avaient été annulées pour éviter que l'événement ne devienne « une plateforme servant à la promotion des intérêts politiques d'un individu ».

 

À Hong Kong, le dernier bastion de la
liberté d'expression ferme ses portes

 

« Nous ne spéculons pas sur les raisons de ce changement et nous nous concentrons sur notre mission qui est que tous nos auteurs puissent être entendus », a pour sa part indiqué Phillipa Milne, la directrice du festival, rapporte l'AFP. 

 

L'annulation des événements autour de Ma Jian et de ses livres, dont certains sont traduits en français par Constance de Saint-Mont ou Pierre Ménard chez Flammarion, Actes Sud et aux éditions de l'Aube, fait craindre, une fois de plus, l'emprise grandissante de la Chine sur Hong Kong, autrefois connu comme un espace de liberté en marge de l'intérieur du pays.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.