Sara Lovestam et Nicolas Beuglet, Prix Nouvelles Voix du polar 2018

Nicolas Gary - 26.09.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Nouvelles Voix du polar - Editions Pocket Polar - lauréats prix littéraire


Les Éditions Pocket organisaient hier un événement pour célébrer les Nouvelles Voix du polar. Une soirée qui se déroulait dans les Frigos de la BnF, espace ô combien propice aux ambiances noires... Deux lauréats catégorie romans français et étranger ont été récompensés. Et l’un d’eux avait été particulièrement apprécié par la rédaction...


Prix Nouvelles Voix du polar
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Pour le roman français, c’est en effet Nicolas Beuglet avec Le Cri qui a été récompensé.

 

À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres — un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort...

 

Un ouvrage qui figurait dans notre sélection Plein les poches, voilà quelques mois...

 

Prix Nouvelles Voix du polarPrix Nouvelles Voix du polar

 

L’autre est de Sara Lovestam, Chacun sa vérité.

 

« Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. » Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground : il connaît. Kouplan est sans-papiers. Ancien journaliste d’investigation dans son Iran natal, il s’estime capable de prendre une première cliente, dont la fillette a disparu. Pour une raison mystérieuse, elle aussi souhaite éviter l’administration... Dès lors, de bête traquée, le clandestin se fait chasseur.
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.

 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire

 

Nicolas Beuglet – Le cri – Éditions Pocket – 9782266279864 – 8,20 €

Sara Lovestam, trad. Esher Sermage, préface de Marc de Gouvenain – Chacun sa vérité – 9782266278232 – Pocket




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.