Schnackenberg et Brand lauréats du prix de poésie Griffin

Clément Solym - 03.06.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - poesie - prix - griffin


Les poétesses Gjertrud Schnackenberg (américaine) et Dionne Brand (canadienne) ont toutes deux remporté le prix Griffin d'excellence véritable dans la poésie au banquet annuel de Toronto le 31 mai dernier.

Madame Schnackenberg a reçu le prix pour son recueil Heavenly Question, décrit par le jury comme une "oeuvre monumentale" et "sombrement belle". La poétesse de Toronton, Madame Brand, a quant à elle reçu le prix pour Ossuaries, décrit par Colm Toibin, membre du jury, comme "le périple d'un long rêve" et "une hymne ensorcelante".
Chacune a donc reçu 75.000 $ en récompense de leur travail.


Pour prétendre au prestigieux prix, quelques règles simples :
- la présentation de l'oeuvre doit passer par l'éditeur
- chaque éditeur peut soumettre autant d'ouvrages qu'il l'estime utile
- les oeuvres internationales soumises doivent être un premier ouvrage, jamais édité nulle part dans le monde
- aucun livre auto-édité n'est éligible.
- pour l'édition 2012 du Griffin Poetry Prize, le livre doit avoir été publié entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2011 (date limite de soumission au jury).