Si vous ne pouvez plus voir votre bibliothèque en peinture...

Clément Solym - 01.04.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - bibliothèque - livres - peinture


C'est une artiste-peintre d'origine australienne, elle se nomme Victoria Reichelt et travaille depuis des années maintenant à la peinture... de bibliothèques.

Pour elle, ces oeuvres représentent un aboutissement dans l'art du paradoxe et du trompe-l'oeil, puisqu'il s'agit de livres définitivement figés sur une toile, « fermés à jamais et qui ne pourront pas être lus ». Une démarche intéressante et plutôt bien réalisée.

Alors pourquoi représenter des livres de la sorte ? « Dans un tableau, ils servent un but différent de leur fonction : ils sont de purs objets comme les autres que je peins et vous vous retrouvez contraints de les juger sur leur couverture. »


On peut en profiter pour se mettre à jour dans les classiques que Victoria réalise, en découvrant toutes ses galeries, à cette adresse.