Simetierre, le projet d'une nouvelle adaptation ciné déterré

Fred Ricou - 02.11.2017

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - horreur roman - ça stephen king - adaptation cinéma


Après presque deux millions de spectateurs en France et plus de 320.000.000 dollars au box-office américain pour l’adaptation de Ça, il semblerait bien que le King, Stephen de son prénom, redevienne comme dans les années 80-90, l’une des figures majeures du cinéma d’épouvante/horreur. Paru quelques années avant l’histoire du clown tueur, Hollywood paraît s’intéresser dorénavant à Simetièrre.

 

 


On ne sait jamais si une nouvelle adaptation des romans de Stephen King est une bonne… nouvelle, justement. Pour Ça, sorti en France le 20 septembre dernier, cela l’était. Les codes étaient respectés, l’histoire sensiblement aussi, et bien que l’on attende fébrilement le chapitre 2, qui ne devrait sortir officiellement qu’en septembre 2019, on peut réellement dire qu’Andy Muschietti a relevé le niveau des précédentes adaptations.

 

Pour paraphraser une réplique culte de cinéma : La vie, c’est comme un film adapté de Stephen King, on ne sait jamais si l’on va tomber sur quelque chose de bon.

 

Si l’on se souvient bien de l’adaptation de Misery avec les deux immenses acteurs que sont Cathy Bates et James Caan, ou encore de La Ligne Verte, de Christine ou encore de Dead Zone, les zones de flou sont plus nombreuses quand il faut se rappeler l’adaptation de La part des ténèbres (pourtant de Georges A. Romero), du Baazar de l’Épouvante la même année, ou encore des catastrophiques Cœur perdu en Atlandide et Fenêtre Secrète. Pas de grands romans et surtout pas de grands films.

 

La Warner Bros est donc en train de se pencher sur une nouvelle adaptation de Simetierre, déjà adapté en 1989 par Mary Lambert et même si le succès du public, que cela soit aux États-Unis ou en France, était présent, la critique s’est retrouvée être assez mitigée.

 

Louis Creed et sa famille viennent s’installer dans une nouvelle maison à Ludlow, dans le Maine. Celle-ci n’est pas très loin d’un cimetière pour animaux qui lui-même est juste à côté d’un vieux cimetière indien. Mise en garde, il ne faut pas s’en approcher, coûte que coûte ! Mais le jour où le chat de la famille se fait écraser, il faut l’enterrer et le cimetière des animaux paraît le lieu « idéal » pour cela. Seulement quelques heures après l’enterrement, le chat revient à la vie, beaucoup plus méchant. Plusieurs mois après, Gage, le petit garçon de deux ans de la famille Creed se fait, à son tour, renverser par une voiture…

 

À l’état de projet depuis plusieurs années, Simetierre semble en effet sur les rails pour une nouvelle adaptation avec, aux manettes, le duo Kevin Kolsch et Dennis Widmye réalisateurs, entre autres, de plusieurs épisodes de la série Scream.

 

La fin des années 2010 marque définitivement le retour du King. Actuellement sur Netflix, il est possible de voir les adaptations de Brume (The Mist) en série et de Jessie en long métrage. Est également prévu une nouvelle version du Fléau en série télé post-apocalyptique. La maison de production de Steven Spielberg, quant à elle, s’intéresse de prés au Talisman, roman qu’il a écrit en collaboration avec Peter Straub et dont ici aussi, le projet est dans les tuyaux depuis de nombreuses années. Plus proche de nous, en 2018 sur Hulu, une sorte de série spin-off réunissant plusieurs histoires du maître et beaucoup de clins d'oeil va voir le jour sous le titre « Castle Rock », elle est produite J.J Abrahms qui avait déjà adapté en série télé pour le même support le roman 22/11/63. On ne peut donc souhaiter qu’une seule chose : « God Bless the King ! »

 


Stephen King - Simetierre - trad. François Lasquin - Le Livre de poche - 9782253151432 - 8,10 €