Simone Schwarz-Bart et Philipp Meyer, auteurs de la littérature monde

Cécile Mazin - 18.05.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - littérature monde - prix littéraire


Pour la deuxième édition des Prix Littérature-monde, le jury a choisi de décerner le prix Littérature-monde à Simone Schwarz-Bart pour son ouvrage L'Ancêtre en Solitude (Le Seuil, février 2015) et le prix Littérature-monde étranger à l'écrivain américain Philipp Meyer pour Le fils (Albin Michel). Les prix Littérature-monde 2015 seront remis à leurs lauréats le dimanche 24 mai 2015 au Café littéraire du festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs qui fête cette année ses 25 ans.

 

 

 

En mars 2007 paraissait dans le journal Le Monde un manifeste « Pour une littérature-monde en français » signé par 44 écrivains. Pour affirmer l'urgence d'une littérature soucieuse de « dire le monde », de se frotter à lui pour en capter le souffle, les énergies – autrement dit, d'une littérature libérée des idéologies qui jusqu'à lors la régentaient.

 

Six années après l'émergence du concept de « littérature — monde », l'association Étonnants Voyageurs et l'Agence Française de Développement se sont associées en 2014 afin de créer le prix Littérature-monde dont le jury est composé des écrivains Paule Constant, Ananda Devi, Nancy Huston, Dany Laferrière, Michel Le Bris, Atiq Rahimi et Boualem Sansal.

 

Pour cette deuxième édition, le jury a choisi de décerner le prix Littérature-monde à Simone Schwarz-Bart pour son ouvrage L'Ancêtre en Solitude (Le Seuil, février 2015), le prix Littérature-monde étranger est revenu quant à lui à l'écrivain américain Philipp Meyer pour Le fils (Albin Michel) paru en août 2014. [en photo ci-dessous]

 

 

 

 

Chaque prix — l'un destiné à un ouvrage écrit en français, l'autre à un roman traduit publiés — est doté de 3.000 € par l'Agence Française de Développement. Leurs lauréats sont choisis parmi les auteurs d'ouvrages ayant été publiés en France dans les 12 mois écoulés depuis la dernière remise des prix.