Slumdog Millionaire, film à Oscar, Benjamin Buitton, le perdant

Clément Solym - 23.02.2009

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Slumdog - millionaire - Oscars


La cérémonie s'est hier déroulée avec le strass et les paillettes de coutume pour les Oscar, alors que l'on redoute actuellement une future vague de mouvements sociaux dans les milieux du cinéma. Mais qu'à cela ne tienne, hier, on récompensait, aujourd'hui est un autre jour...

Ainsi, le très attendu Slumdog Millionaire récupéra huit Oscars, pour l'édition 2009, dont celui de meilleur film. Une véritable consécration pour une réalisation qui ne partait pas avec son lot de stars et de certitudes. Juste l'envie de faire quelque chose, en somme...

Ce jeune orphelin de Bombay qui va remporter un jeu télévisé lui faisant gagner une fortune a su faire fondre le coeur de tous. Sauf celui de Salman Rushdie, mais nous y reviendrons.

Entre autres, on citera également la récidive de Sean Penn, pour son rôle d'Harvey Milk, défenseur des droits des homosexuels, dont nous publierons la chronique prochainement. Il aura également reçu l'Oscar du scénario... Du côté des déçus, Laurent Cantet, invité mais reparti bredouille, puisqu'Entre les murs, nommé dans la catégorie film étranger n'aura pas été retenu.

Enfin, séquence émotion, comme l'on sait si bien le faire, Heath Ledger, sacré meilleur second rôle pour Batman, le chevalier noir, qui aura reçu à titre posthume la récompense, après son décès voilà un an.

Autre grand perdant, Benjamin Button, l'adaptation dont nous vous avions parlé, qui repartira avec 3 statuettes félicitant ses effets spéciaux, mais rien de plus. En revanche, Kate Winslet, dans Le liseur, aura, elle remporté l'Oscar du premier rôle féminin.