Sophie Coignard récompensée du prix Gondecourt pour son Pacte immoral

Clément Solym - 08.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - pacte - immoral - coignard


Oui, comme son nom le laisse entendre, le prix Gondecourt, qui tire sa nomination d'une petite commune de Nord, joue bien évidemment sur sa proximité sonore avec le célèbre prix Goncourt…mais pas seulement. Il s'agit de récompenser, depuis sa création en 2002, un livre ressortissant au journalisme d'investigation.

 

Pacte immoral 

 

Pour 2011, c'est donc Sophie Coignard avec son Pacte immoral (281 pages, 19,50 €, Albin Michel) qui se voit récompensée. Traitant de la crise sans précédent traversée par l'Education nationale, la journaliste s'interroge sur cette formation à deux vitesses, les plus riches mettant leurs enfants dans des écoles privées très sélectives tandis que les autres plongent les leurs dans les joies du public pour tous.