Sorj Chalandon ouvre le bal des prix littéraire de l'automne

Clément Solym - 27.10.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Sorj Chalandon - Académie française - prix littéraire


Il était beau et fringant, Sorj Chalandon, à la réception qui était donnée en son honneur, pour le Grand prix du Roman de l'Académie française. Hélène Carrère d'Encausse, la secrétaire perpétuelle, annonce les résultats : ce sera à 13 voix contre 20... Belle majorité.


Sorj Chalandon, journaliste au Canard enchaîné, cela a l'air de ne surprendre personne dans la salle.

 

Avec Retour à Killybegs, publié chez Grasset, il amorce son cinquième ouvrage - tous furent primés, depuis des récompenses mineures, en passant par le Médecis et désormais le Grand Prix du roman de l'Académie française.

 

Vous pouvez aussi retrouver notre séquence de live-blogging, en direct... qui raconte cependant plus les déboires pour arriver que l'attribution du prix en elle-même, qui se fait particulièrement vite.

 

Le lauréat, en chemise bleue, au bas des marches...

 

Évoquant cette période de l'histoire, le romancier fait valoir que les prisonniers de l'IRA ont accédé au statut de héros, voire qu'ils sont immortels. Et comme lesdits prisonniers sont au centre de son roman, c'est aussi un voyage dans une Irlande qui l'a envoûté, depuis qu'il l'a découverte, dans les années 70.

 

 

De l'éditeur

 

Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place.

L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne.

Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence.Killybegs, le 24 décembre 2006Tyrone Meehan