Ni drogue, ni sexe, ni gros mots : la vie de merde de Peter Parker

Clément Solym - 24.06.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Spider Man - Peter Parker - Sony Marvel


« Un grand pouvoir, de grandes responsabilités » : cette phrase de l’oncle Ben a dû faire sourire les dirigeants de Marvel et Sony, qui l’ont rapidement balayée. L’éditeur de comics et le producteur de films se sont entendus pour que Peter Parker, alias Spider Man, sur grand écran, échappe gentiment à ses responsabilités. Un super héros, au cinéma, c’est nécessairement blanc, hétéro, et basta.

 

Spider Man peter parker, homosexualité drogues injures

 

Pas faute d’avoir vu le milieu du comics évoluer ces dernières années : des mariages homosexuels, des super héros noirs, ou latinos... Bref, une certaine diversité, plus représentative de la société moderne. Mais pour ce qui est de Spider Man, on ne touche surtout pas : si Batwoman chez DC Comics a eu le droit dans sa BD à un mariage homo très réussi, Peter Parker restera un jeune blanc hétéro, et en premier lieu au cinéma.

 

L’information provient des fuites Wikileaks de chez Sony, et l’on trouve, détaillés par Marvel, les caractéristiques du personnage, absolument délirantes : 

 

Traits de caractère et origine de l’histoire de Spider-Man

Son nom complet est Peter Benjamin Parker

C’est un homme hétérosexuel

Il est caucasien [...]

Il ne torture pas délibérément. Il ne tue pas délibérément les autres humains [NdR : Marvel précise que cela n’est pas valable lorsqu’il est possédé par le Symbiote]

Il ne peut pas utiliser un langage grossier au-delà de ce qui est autorisé dans un film classé PG-13

Il ne fume pas de tabac. Il ne consomme pas de drogues illégales. Il n’abuse pas de l’alcool [NdR : idem, dans le cas où Peter Parker est sous l’emprise du Symbiote]

Il n’a pas de relation sexuelle avant 16 ans, ou avec toute personne âgée de moins de 16 ans.

 

Tout cela est follement enthousiasmant : Peter Parker est donc l’adolescent le plus incroyablement ennuyeux du monde, et surtout, le plus improbable qui soit. 

 

Ce qui est passionnant, c’est que les deux sociétés ont eu des mois d’échanges en 2011, pour définir l’image que le personnage aurait sur grand écran. Qui expliquent probablement le pourquoi du comment les films ont connu un succès particulièrement mitigé, contraignant à plusieurs reboots pour tenter de relancer la machine ?


Pour approfondir

Editeur : Panini
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 376
Traducteur :
ISBN : 9782809449129

Spider-Man par Mc Farlane t.1

Spider-Man se lance à la poursuite du Lézard afin de mettre un terme à la croisade meurtrière de ce dernier. Avec l'aide de Ghost Rider, Spidey est ensuite confronté au Super-Bouffon puis à un mystérieux tueur qui pourrait bien être...Wolverine ! Et il doit également affronter le Fléau aux côtés d'X-Force.

J'achète ce livre grand format à 35.50 €