Stephen King ou les Simpson : qui a inventé la ville sous un dôme ?

Nicolas Gary - 12.07.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Stephen King - Under the dome - Les Simpson


En juillet 2007, la famille la plus déjantée des États-Unis passait des petits écrans aux salles de cinéma. Le pitch était simple : un dôme était posé sur la ville de Springfield, alors que la pollution du lac de la ville menace, selon le gouvernement américain, la sécurité environnementale de tout le pays. Homer, jamais en manque d'idées, décide de partir avec sa famille en Alaska. C'est aussi l'arrivée de Spider-cochon, en partie responsable de la situation.

 

 

 

 

En novembre 2009 outre-Atlantique, puis, en mars 2011, aux éditions Albin Michel, sort le nouveau livre de Stephen King, Under The Dome. Ce roman d'horreur raconte comment une petite ville du Maine va se retrouver coupée du monde, après qu'un gigantesque dôme est apparu soudainement. Il provoque de véritables catastrophes dans la ville, des déchaînements de violence et finalement, c'est la guerre civile.

 

Or, ce roman a été adapté en mini-série pour la télévision BIG CBS. Effets spéciaux à fond les ballons, un spectacle particulièrement apprécié par les consommateurs, manifestement. 

 

Et pour la première fois, le romancier s'est posé un instant pour faire un petit parallèle entre son histoire et le scénario du film des Simpson. « Je ne l'ai jamais remarqué », lâche-t-il, laconiquement. « J'étais totalement estomaqué et stupéfait, quand les gens ont commencé à dire ‘Oh, les Simpson ont déjà fait ça'. »

 

Un romancier qui aurait puisé l'inspiration dans les aventures de la famille jaune ? « Je me suis fait la réflexion : je suis heureux d'avoir commencé mon livre voilà longtemps », ajoute-t-il, convaincu d'avoir vu les bandes-annonces de ce film. « Je ne me souviens pas que Springfield se soit retrouvé sous un dôme», rapporte Multivision Multimedia.

 

Pourtant, à revoir la bande annonce, on se dit qu'il fallait avoir la tête dans un bocal, pour ne pas voir le dôme...