Stephen Smith, Prix de la Revue des Deux Mondes 2018

Cécile Mazin - 30.05.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Littéraire - Prix Revue des Deux Mondes - Essai Afrique


Stephen Smith est le lauréat du Prix de la Revue des Deux Mondes 2018 pour son ouvrage La Ruée vers l’Europe – la jeune Afrique en route pour le Vieux Continent, publié chez Grasset. Le prix, créé en 2008, récompense un essai reconnu à la fois pour ses qualités littéraires, la pertinence de son sujet dans le débat d’idées contemporain et le regard qu’il porte sur la relation du passé au présent.

 


Le jury était composé de : François Bujon de l’Estang, Olivier Cariguel, Jean-Paul Clément, François d’Orcival, Franz-Olivier Giesbert, Renaud Girard, Thomas Gomart, Aurélie Julia, Robert Kopp, Élise Longuet, Thierry Moulonguet, Jean-Pierre Naugrette, Eric Roussel, Eryck de Rubercy, Jacques de Saint Victor, Annick Steta, Valérie Toranian (présidente) et Marin de Viry. 

Voici le résumé, par l'éditeur, de l'ouvrage de Stephen Smith : 
 

L’Europe vieillit et se dépeuple. L’Afrique déborde de jeunes et de vie. Une migration de masse va se produire. Son ampleur et ses conditions constituent l’un des plus grands défis du XXIe  siècle.

L’Union européenne compte aujourd’hui 510 millions d’habitants vieillissants  ; l’Afrique 1,25 milliard, dont quarante pour cent ont moins de quinze ans. En 2050, 450 millions d’Européens feront face à 2,5 milliards d’Africains. D’ici à 2100, trois personnes sur quatre venant au monde naîtront au sud du Sahara.

L’Afrique «  émerge  ». En sortant de la pauvreté absolue, elle se met en marche. Dans un premier temps, le développement déracine  : il donne à un plus grand nombre les moyens de partir. Si les Africains suivent l’exemple d’autres parties du monde en développement, l’Europe comptera dans trente ans entre 150 et 200 millions d’Afro-Européens, contre 9 millions à l’heure actuelle.

Une pression migratoire de cette ampleur va soumettre l’Europe à une épreuve sans précédent, au risque de consommer la déchirure entre ses élites cosmopolites et ses populistes nativistes. L’État-providence sans frontières est une illusion ruineuse. Vouloir faire de la Méditerranée la douve d’une «  forteresse Europe  » en érigeant autour du continent de l’opulence et de la sécurité sociale des remparts – des grillages, un mur d’argent, une rançon versée aux États policiers en première ligne pour endiguer le flot – corrompt les valeurs européennes.

L’égoïsme nationaliste et l’angélisme humaniste sont uniment dangereux. Guidé par la rationalité des faits, cet essai de géographie humaine assume la nécessité d’arbitrer entre intérêts et idéaux.


Guinée Bissau : “Nous voulons être promoteurs
de l’habitude de la lecture”


L'année dernière, Patrice Gueniffey remportait le Prix avec Napoléon et De Gaulle, Deux Héros français, publié chez Perrin. 

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.